FFR : " L'affaire Laporte " devant la justice

FFR : " L'affaire Laporte " devant la justice©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le lundi 04 décembre 2017 à 22h29

Alors que Bernard Laporte a déjà des journées bien occupées en ce moment puisqu'il doit s'activer pour trouver des solutions aux problèmes du XV de France, le président de la Fédération française de rugby va devoir s'expliquer devant un procureur concernant l'affaire qui porte son nom, sur un éventuel favoritisme du club de Montpellier.

Laura Flessel, la ministre des Sports, a en effet décidé de transmettre à la justice le rapport de l'Inspection générale de la jeunesse et des sports concernant « l'affaire Laporte », révèlent RMC et L'Equipe ce lundi soir. L'ancien sélectionneur des Bleus et entraîneur de Toulon est soupçonné d'avoir interféré fin juin auprès de la commission d'appel de la FFR pour que les sanctions envers le club de Montpellier dans une affaire de banderoles soient réduites (de 70 000 à 20 000€ d'amende, et de un à zéro match de suspension pour l'Altrad Stadium). Au moment des faits, Laporte était lié par un contrat d'image à Mohed Altrad, le président du MHR (contrat rompu depuis). Ces lourds soupçons, visiblement confirmés par le rapport de l'IGJS commandé fin août, ont donc conduit Laura Flessel à transmettre le dossier à la justice. Un procureur va désormais devoir décider s'il est nécessaire d'ouvrir une enquête ou pas. « Il subsiste trop de zones d'ombre et il n'y a pas d'autres choix que de saisir un procureur. La décision n'a pas fait l'ombre d'un doute », a fait savoir le ministère auprès de L'Equipe. Le président de la FFR, qui risque une mise en examen, va devoir cravacher pour redorer son image...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.