Lyon : Geraci a été opéré et sera bien absent trois mois

Lyon : Geraci a été opéré et sera bien absent trois mois©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 15 novembre 2022 à 18h39

Killian Geraci, blessé avant le match du XV de France contre l'Australie le 5 novembre dernier, a comme prévu été opéré d'une lésion au ménisque du genou droit. L'intervention a eu lieu mardi. Le deuxième ligne international du LOU sera absent trois mois.



De retour face au Stade Français fin septembre après neuf mois d'absence dus à une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit qui l'avait obligé à subir une première opération, Killian Geraci (23 ans) se retrouve de nouveau sur le carreau, certes beaucoup moins qu'en fin de saison dernière. Il n'empêche que le deuxième ligne international devra patienter trois mois avant de retrouver les terrains. Lorsqu'il s'était blessé, le 5 novembre dernier au cours de l'échauffement du match entre la France et l'Australie au Stade de France, le verdict annoncé avait déjà été de trois mois après opération. L'Isérois en a eu confirmation ce mardi. Opéré d'une lésion du ménisque du genou droit, ce même genou qui l'avait contraint à s'absenter si longuement cette année, Geraci sera bien indisponible pendant trois mois. A l'époque, lorsque son deuxième ligne avait été coupé en plein avant-match de cette rencontre inaugurale de la tournée de novembre des Bleus, Fabien Galthié avait redouté sur le moment que le Lyonnais soit victime d'une rechute de sa rupture du ligament croisé de janvier dernier.

Cinq match et puis s'en va pour Geraci

Le sélectionneur des Bleus comme l'entraîneur à Lyon du joueur formé à Grenoble avaient donc appris avec soulagement que, certes, Geraci était bien blessé de nouveau au genou droit, mais beaucoup moins gravement qu'en début d'année. Depuis son retour sur les pelouses, le deuxième ligne qui aurait dû prendre place sur le banc des "finisseurs" le 5 novembre dernier - ce qui avait obligé Galthié et Ibanez à se passer du schéma six avants-deux trois-quarts, qu'ils souhaitaient composer à l'origine - avait disputé cinq matchs. Mais pas un de plus pour le joueur lyonnais, qui espérait pourtant prouver à Galthié sur ces trois tests face à l'Australie, à l'Afrique du Sud et au Japon qu'il avait retrouvé tout son talent ainsi que l'entièreté de son potentiel physique. "A moi de montrer au sélectionneur qu'il a eu raison de me faire confiance", avait confié le malheureux avant de prendre de nouveau le chemin de l'infirmerie. Pour trois mois cette fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.