Top 14 - La Rochelle : Lamboley arrête sa carrière

Top 14 - La Rochelle : Lamboley arrête sa carrière©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 17 mai 2018 à 11h24

Coup de théâtre et clap de fin pour Grégory Lamboley (36 ans). Alors que le troisième ligne débarqué l'été dernier à La Rochelle en provenance du Stade Toulousain s'était engagé pour deux saisons en faveur des Maritimes, il n'ira pas plus loin que sa première (et donc dernière) année.

A un an du terme de son engagement, Lamboley s'est entendu avec les dirigeants rochelais sur une libération anticipée afin de pouvoir prendre sa retraite. Sur son compte Twitter, l'international français aux 14 sélections a ainsi annoncé ce jeudi que La Rochelle resterait à tout jamais son dernier club comme joueur. Lamboley a en effet décidé de raccrocher définitivement les crampons. « J'ai pris la décision la plus importante de ma carrière et par conséquent la dernière, révèle le triple champion de France (2008, 2011 et 2012) et triple vainqueur de la Coupe d'Europe (2003, 2005 et 2010) avec Toulouse. J'ai demandé au Stade Rochelais d'être libéré de ma dernière année de contrat qui me liait au club jusqu'en juin 2019. » Et celui qui a passé la quasi intégralité de sa carrière (dix-sept ans sur dix-huit en comptant la saison à La Rochelle) de revenir sur une carrière qui lui paraissait impensable du temps de son passage chez les jeunes au PUC.

Lamboley : « Jamais je n'aurais pu imaginer devenir professionnel »

« J'ai eu la chance de vivre des années exceptionnelles et des moments d'émotion intenses, rares dans une vie. Jamais je n'aurais pu imaginer devenir un jour joueur de rugby professionnel la première fois où j'ai pris une licence de rugby au PUC. Que de chemin parcouru depuis... Le lycée sport étude Lakanal, le RC Massy puis le Stade Toulousain et pour finir le Stade Rochelais. » Place maintenant à « une nouvelle vie » (« en espérant qu'elle soit tout aussi enrichissante et remplie que la précédente ») pour Lamboley, sacré vice-champion du monde U19 avec les Bleuets en 1999, avant d'honorer sa première cape avec les A, six ans plus tard (2005) et de se bâtir l'un des plus beaux palmarès du rugby français. Un bien beau parcours pour « Bobol », qui a également eu le privilège de porter à plusieurs reprises le maillot des Barbarians français. Une brillante carrière à laquelle Gregory Lamboley, intime de Patrice Collazo et Yoann Maestri, tous deux partis de la Rochelle ces derniers jours, va tourner le dos pour un autre horizon.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.