Top 14 : La Rochelle, deux rouges qui tachent

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 22 juin 2024 à 16h16

Plus que de l'indiscipline, c'est une forme de naïveté dont ont surtout profité les Toulousains vendredi soir.

Les Rochelais ont perdu face à Toulouse, rien de plus normal diront les mauvaises langues... Sauf que cette fois, les doubles champions d'Europe 2022 et 2023 y ajoutent une sacrée dose de frustration avec deux cartons rouges à la 43e puis à la 61e minute, respectivement pour Uini Atonio et Reda Wardi. Au sein de l'équipe, on s'efforce de soutenir officiellement les deux sanctionnés, mais la pilule ne peut qu'avoir du mal à passer.

O'Gara va "essayer de mieux les entraîner à plaquer bas"

Le manager Ronan O'Gara, passé cet appui de circonstance à ses joueurs, remet quand même tout un modèle en question : "On n'est restés ni à quinze ni à quatorze, c'est un point clé et il y a besoin d'améliorer nos comportements, notre quotidien et nos habitudes, il y en a trop de mauvaises quand la pression arrive. On doit travailler là-dessus, je vais essayer de mieux entraîner mes joueurs à plaquer bas." Même dans sa défense d'Atonio, la légende irlandaise peine à se convaincre lui-même : "Il n'y a pas de constance arbitrale, j'aurais bien aimé que ce soit un carton jaune mais peut-être que je ne suis pas dans le monde réel... Mais ce geste n'était pas nécessaire, il aurait dû plaquer en bas." Point final.

Et il y a encore moins à dire pour Wardi, qui a répondu par un coup de sang. Oscar Jégou ne lui en veut pas, là encore très officiellement : "Il se fait chambrer et répond, encore une fois ce n'est pas la faute des cartons." Et pourtant... "Tout le monde doit se remettre en question, ça fait plusieurs années qu'on joue les phases finales et on doit pouvoir gagner ces matchs."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.