La Rochelle/XV de France : Atonio jugé pour violences

La Rochelle/XV de France : Atonio jugé pour violences©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 12h13

L'affaire ne s'était presque pas ébruitée à l'époque. Elle risque de faire parler en cette fin de semaine. Uini Atonio comparaîtra en effet vendredi devant le tribunal correctionnel de La Rochelle pour "violence volontaire par une personne en état d'ivresse manifeste".

Les faits remontent à la nuit du 23 au 24 septembre 2017. A en croire Sud Ouest, le pilier du Stade Rochelais et du XV de France, alors âgé de 27 ans et alcoolisé cette nuit-là, aurait fracturé la mâchoire d'un homme en lui donnant un coup de poing, lui occasionnant ainsi soixante jours d'incapacité totale de travail, lors d'une bagarre survenue à la sortie d'une boîte de nuit de la ville. Une bagarre qui ne l'impliquait pas directement lui, mais l'un de ses amis, à en croire l'un de ses avocats, interrogé par l'AFP. "Il n'a pas déclenché la bagarre dans laquelle était impliqué un de ses amis. Il n'a pas voulu faire mal mais a eu peur pour celui-ci alors qu'un autre belligérant arrivait", explique le conseil en question d'Atonio, précisant que l'international français d'origine samoane reconnaissait les faits.

Atonio ne veut pas que cette condamnation apparaisse sur son casier judiciaire


"Uini Atonio reconnaît les faits, d'où sa comparution en reconnaissance préalable de culpabilité (...) Il a présenté ses excuses et adressé une offre d'indemnisation significative". L'agence précise par ailleurs que la star des Maritimes avec Dani Priso, lui aussi international et première ligne, demandera à ce que cette condamnation n'apparaisse pas sur son casier judiciaire, pour pouvoir goûter aux joies d'une nouvelle sélection avec les Bleus, lui qui compte 31 sélections sous le maillot du XV de France (16 test-matchs, 14 rencontres du Tournoi des 6 Nations et une en Coupe du Monde). Atonio aurait d'ailleurs dû être de cette tournée de novembre qui a mal commencé pour Jacques Brunel et ses hommes, avec cette désillusion sur le fil face à l'Afrique du Sud. Mais blessé à un genou, le Rochelais avait été contraint de déclarer forfait. Il n'aura donc pas de problème pour se libérer vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.