La Rochelle : Garbajosa revient sur son choix de quitter La Rochelle

La Rochelle : Garbajosa revient sur son choix de quitter La Rochelle©Media365

Thibault Laurens, publié le mardi 11 juin 2019 à 12h27

Samedi face à Toulouse, Xavier Garbajosa a disputé son dernier match en tant qu'entraîneur de La Rochelle. Alors qu'il prendra les rênes de Montpellier l'an prochain, l'ancien joueur du Stade Toulousain est revenu ce lundi sur son départ du Stade Rochelais, partagé entre frustration et fatalité.

Après cinq ans de bons et loyaux services, Xavier Garbajosa a décidé, il y a plusieurs mois, de quitter La Rochelle. Une situation qui était devenue inévitable, au vu des relations entre l'entraîneur et les dirigeants rochelais. Ce lundi, dans le Midi Olympique, l'ancien joueur du Stade Toulousain s'est longuement confié sur son départ : « Il y a un sentiment de frustration, pas de rancœur. Nous avons cassé une dynamique. Et puis, certains trouvent des ressources dans le conflit. Moi, je ne me construis pas dans le conflit (...) Ce que je regrette le plus avec ce qu'il s'est passé cette année, c'est que nous avons terni l'image du club, de l'institution. Pour toutes ces raisons cette dernière saison a été longue et difficile. »

Xavier Garbajosa : « Je ne veux pas regarder derrière »



Après le départ de Patrice Collazo à Toulon, Xavier Garbajosa dirigeait l'équipe aux côtés de Grégory Patat. Un simple intérim pour le natif de Toulouse qui a vu arriver un directeur sportif en la personne de Jono Gibbes. Une arrivée qui a considérablement réduit le champ d'action de l'ancien international du XV de France et qui laisse un goût amer à Garba : « Je ne peux pas vivre avec le passé. Bonnes ou mauvaises, j'espère que ces expériences me feront grandir. En tant qu'homme et en tant qu'entraîneur. Je ne veux pas regarder derrière. Chacun pensera ce qu'il veut de moi à La Rochelle. Que j'ai apporté quelque chose à ce club du Stade rochelais, ou non. Que je suis con, ou non. Une chose est sûre : j'ai toujours tout fait à fond et en respectant mes convictions. » Des convictions qu'il emmènera dans ses bagages du côté de Montpellier, où il succédera à Vern Cotter au poste de manager.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.