Les joueurs accusés de viol mis à pied par Grenoble

Les joueurs accusés de viol mis à pied par Grenoble©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le vendredi 17 mars 2017 à 20h52

Le FC Grenoble a annoncé ce vendredi avoir mis à pied, à titre conservatoire, les joueurs faisant l'objet d'une enquête pour viol.

Mal en point en championnat (13eme), Grenoble est également dans la tourmente hors des terrains. Dimanche 12 mars, une « enquête pour fragrance » a été ouverte à Bordeaux suite à une plainte pour viol déposée par une jeune femme, qui accuse plusieurs joueurs grenoblois de l'avoir violée. L'identité de ces joueurs n'a pas été dévoilée mais, selon la victime présumée, il s'agirait de membres du pack isérois ayant des origines anglo-saxonnes. Les rugbymen, qui affrontaient Bordeaux-Bègles quelques heures plus tôt (défaite 46-14), auraient drogué la jeune femme avant de l'emmener de force dans un hôtel, puis ils l'auraient agressée sexuellement. Eric Pilaud, le président du FCG, avait réagi en conférence de presse mardi, affirmant que « c'est à la police, avec ses moyens, de mener l'enquête. Je ne veux pas apparaître sur une posture seulement juridique. Si de tels faits étaient avérés, ce serait répugnant, et nous tirerions les conséquences qui s'imposent. » Ce vendredi, Grenoble a annoncé, via un communiqué, que les joueurs présumés coupables étaient mis à pied à titre conservatoire. Ceux-ci seront entendus par la police judiciaire de Bordeaux dans le courant de la semaine prochaine. Voici le communiqué intégral :

« La police judiciaire de Bordeaux a informé le FC Grenoble Rugby que des joueurs de son effectif professionnel allaient être entendus la semaine prochaine dans le cadre d'une « enquête pour flagrance » ouverte dimanche 12 Mars dernier à Bordeaux. Le club répondra à toute sollicitation de la justice afin de concourir à la manifestation de la vérité.

Afin de protéger le club et son personnel et d'éviter tout amalgame entre cette enquête, qui relève de comportements individuels et privés, et le FC Grenoble Rugby, nous avons décidé de mettre immédiatement à pied à titre conservatoire les joueurs concernés avant même qu'ils soient auditionnés.

Le FC Grenoble Rugby tient, par ailleurs, à préciser que les joueurs qui seront entendus sont présumés innocents et que le Club ne se substitue en aucun cas à la justice ;  l'enquête de police étant la seule à même de déterminer les implications des uns et des autres.

Le FC Grenoble Rugby est profondément affecté par ces événements qui ne correspondent en aucun cas aux valeurs que nous défendons et auxquelles nous croyons fermement. »

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Les joueurs accusés de viol mis à pied par Grenoble
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]