Toulouse de retour en finale

Toulouse de retour en finale©Media365

Thibault Laurens, publié le samedi 08 juin 2019 à 23h07

Le Stade Toulousain s'est nettement imposé contre La Rochelle (20-6), ce samedi à Bordeaux dans la première demi-finale. Après quarante premières minutes très serrées, les Rochelais ont explosé physiquement dans le deuxième acte. Le coaching d'Ugo Mola, avec notamment l'entrée de Sébastien Bézy, a fait la différence. Toulouse se qualifie pour la finale du championnat, sept ans après sa dernière apparition à ce stade de l'épreuve.



Le Stade Toulousain de retour en finale, sept ans après ! À l'occasion de la première demi-finale du Top 14, Toulouse a démontré une nouvelle fois qu'il était le grand favori pour le titre de champion de France, en s'imposant ce samedi face à La Rochelle (20-6). Dans un Matmut Atlantique plein comme un œuf, les hommes d'Ugo Mola n'ont sans doute pas signé leur meilleure performance de la saison. Mais les Rouge et Noir se sont montrés extrêmement solides en défense et ont dominé physiquement des Rochelais probablement usés par le match de barrage remporté face au Racing 92. Pourtant, Toulouse a entamé la rencontre pied au plancher. Monopolisant le ballon et multipliant les temps de jeu, les Haut-Garonnais ont rapidement puni les Charentais, grâce à un essai de l'inévitable Sofiane Guitoune (13eme), auteur de sa douzième réalisation de l'année. La réponse de La Rochelle ne s'est pas fait attendre, Ihaia West inscrivant deux pénalités coup sur coup (22,27eme). Ou les derniers points inscrits dans cette première mi-temps extrêmement serrée, durant laquelle les défenses ont pris le pas sur les attaques.

Le banc de Toulouse fait la différence



Afin de mettre toutes les chance de son côté, Ugo Mola avait concocté un XV de départ très fort, malgré les présences sur le banc de joueur comme Romain Ntamack, ou encore Sébastien Bézy, excellent à chaque fois que le staff toulousain a fait appel à lui cette saison. Pourtant, c'est bien Antoine Dupont qui a débuté la rencontre. Mais après 50 minutes plutôt insipides, Mola a décidé de lancer Bézy dans l'arène. Une rentrée, couplée à la domination physique des Toulousains, qui a totalement changé la donne. Suite à une longue séquence de possession dans les vingt-deux mètres adverses, marquée par des picks and go, le demi de mêlée a profité d'un petit espace pour inscrire le deuxième essai de la rencontre (60eme). Une réalisation qui a fait très mal à La Rochelle. Émoussés physiquement, les hommes de Xavier Garbajosa ont totalement subi à partir de l'heure de jeu. Ballon en main, les Charentais ont fait preuve de beaucoup de maladresse, à l'image des dix en-avant commis durant la partie. Le Stade Rochelais a également souffert face à l'excellente défense toulousaine, incarnée par Rynhardt Elstatd. Acculé dans son camp, La Rochelle a concédé un troisième essai inscrit par Cheslin Kolbe, une nouvelle fois intenable (67eme). Un essai qui a définitivement enterré les espoirs des Maritimes. Toulouse retrouve donc la finale du Top 14, sept ans après sa victoire contre Toulon. La bande à Jerome Kaino affrontera le vainqueur du choc entre Clermont et Lyon lors la deuxième demi-finale qui se disputera ce dimanche à 16h30.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.