Top 14 : Toulon se défait de Clermont pour la dernière de la saison à Mayol

Top 14 : Toulon se défait de Clermont pour la dernière de la saison à Mayol©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le dimanche 19 mai 2019 à 23h13

Dans un match qui s'apparentait à une grande cérémonie d'adieux pour nombre de Toulonnais, le RCT s'est imposé contre Clermont dimanche lors de la dernière rencontre de l'année à Mayol (32-11). Un résultat final qui ne change absolument rien à la saison des deux équipes, qui resteront à leurs places respectives jusqu'à la clôture du championnat.



Pour la der à Mayol, la fête a été réussie ! Toulon a offert un beau cadeau aux cadres de son équipe qui quitteront les bords de la Rade après sa victoire face à Clermont (32-11). En effet, ce choc du Top 14 face aux Auvergnats était le dernier pour Mathieu Bastareaud, François Trinh-Duc, JP Pietersen, Jean Monribot, Guilhem Guirado, Malakai Fekitoa et Xavier Chiocci sous les couleurs varoises. Dans un Mayol très festif, les hommes de Patrice Collazo ont fait le job. A l'initiative du jeu en début de rencontre, les Toulonnais ont surtout fait parler leur puissance physique. S'ils ont souffert en mêlée fermée, les avants rouge et noir ont perpétuellement mis leur équipe vers l'avant dans le jeu courant. La ligne de trois-quarts toulonnaise n'a pas été en reste non plus, comme l'atteste le très bel essai de Pietersen après un offload de Fekitoa (8eme). En face, Clermont s'est montré trop imprécis et maladroit, notamment en touche, pour inquiéter la défense des locaux. Ainsi, il a fallu un petit coup de pouce aux Clermontois pour qu'ils reviennent dans la partie. Suite à un turnover, Nanaï Williams a transpercé la défense de Toulon, avant de servir Rémy Grosso qui n'a eu plus qu'à aplatir en coin (19eme). En dépit de cette réalisation, les triples champions d'Europe ont continué à enchaîner les passes et les séquences dans le camp auvergnat. Très remuant depuis le début de partie, Rhys Webb a aplati dans l'en-but après une pénalité rapidement jouée (29eme). Une réalisation, couplée aux trois nouveaux points d'Anthony Belleau (37eme), qui a permis au RCT de compter six points d'avance à la pause.

Une deuxième période sous tension



Au retour des vestiaires, les Jaunards ont mis la main sur le ballon. Néanmoins, les hommes de Franck Azéma ont eu du mal à trouver des failles face à une défense toulonnaise extrêmement solide. Une deuxième période qui s'est d'ailleurs lancée au petit trot, d'autant que la pluie, qui redoublait, n'a pas arrangé les affaires des vingt-deux acteurs. Il a fallu attendre le carton jaune récolté par Etienne Falgoux (49eme), pour voir Toulon reprendre le large. Suite à une très bonne touche, le troisième ligne Facundo Isa a inscrit en force le troisième essai des Toulonnais (51eme). Si le match en lui-même n'avait pas forcément d'enjeu, la tension était bien présente sur le pré. Une tension qui a atteint son paroxysme lorsqu'une bagarre a éclaté entre les acteurs. Résultat, un carton rouge pour Romain Taofifenua et un carton jaune pour Flip Van der Merwe (54eme). Clermont a même disputé deux minutes à douze contre quatorze après un nouveau jaune distribué à Judicaël Cancoriet (58eme) ! Une supériorité numérique dont n'a pas profité Toulon. Une indiscipline qui n'a d'ailleurs pas cessé, Webb étant lui aussi sanctionné d'un carton jaune après un geste d'antijeu (69eme). Ces faits de jeu excepté, les spectateurs n'ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent lors d'une deuxième période très brouillonne qui a vu les deux équipes multiplier les en-avant et les mauvais choix. Enfin, après une dix-septième pénalité concédée par Clermont, Filipo Nakosi a inscrit l'essai du bonus offensif pour les Toulonnais (81eme). Le RCT termine donc sa saison à domicile sur une bonne note. Quant aux Clermontois, nul doute qu'ils souhaiteront rectifier le tir la semaine prochaine face à Montpellier. Histoire de préparer au mieux leur demi-finale de Top 14.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.