Top 14 : Le Stade Français s'impose avec le bonus offensif contre Perpignan

Top 14 : Le Stade Français s'impose avec le bonus offensif contre Perpignan©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 05 janvier 2019 à 16h28

Le Stade Français a laissé passer l'orage contre Perpignan, avant que la foudre ne s'abatte à son tour sur les Catalans, une nouvelle fois nettement dominés (27-8), samedi au stade Jean-Bouin pour le compte de la 14eme journée de Top 14.

Mais à la différence des Parisiens, qui avaient su résister même au plus fort de la tempête, c'est à dire en début de match, l'USAP, la faute avant tout à un manque d'efficacité chronique, a vite volé en éclats lorsque les joueurs de la Capitale ont haussé le ton et sont passés du même coup de victimes à bourreaux. Contrairement à leurs adversaires, les Parisiens ont surtout fait preuve d'un réalisme froid face à la lanterne rouge, pratiquement surprise sur chacune des offensives du septième du classement. La petite perle Lester Estien, la première, avait trouvé la faille dans la défense de la plus mauvaise équipe de Top 14. On jouait alors la 11eme minute. Waisea et Fickou ont imité leur coéquipier par la suite, de sorte qu'il n'y rapidement plus eu de suspense quant au dénouement.

Le Stade Français arrache une victoire bonifiée

D'autant que la réduction du score perpignanaise, signée Vivalda à six minutes de la fin (seul essai de l'USAP samedi), s'est avéré anecdotique uniquement puisque sur l'engagement, Warner a redonné un large matelas au Stade Français, permettant au jeune demi de mêlée d'offrir à l'arraché le bonus offensif à son équipe. Pour sa deuxième réception de suite après Grenoble juste le réveillon de la nouvelle année, Paris signe ainsi sa troisième victoire consécutive. Perpignan, de son côté, continue de sombrer chaque journée un peu plus. Samedi, l'USAP a enregistré sa quatorzième défaite de la saison en quatorze matchs. Même si un miracle restera possible tant que le coup sera jouable mathématiquement (ce qui est toujours le cas), ce nouveau revers aggrave encore un peu plus les chances des Catalans de se frotter toujours à l'élite la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.