Top 14 : Le Racing enfonce le Stade Français

Top 14 : Le Racing enfonce le Stade Français©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 10 novembre 2019 à 18h45

Le derby a tourné nettement en faveur du Racing 92 sur la pelouse du stade Jean-Bouin (45-17), ce dimanche. Portés par un énorme Teddy Thomas, auteur d'un triplé, les Racingmen, désormais dixièmes, se donnent de l'air au classement et enfoncent le Stade Français, toujours dernier.



Ce diable de Teddy Thomas. Réputé pour sa tendance à avoir du mal à enchaîner les matchs et pour une fragilité qui l'a souvent obligé dans sa carrière à du repos forcé pour soigner des blessures, l'ailier du Racing 92 est aussi connu pour être injouable quand il se trouve dans un grand jour. Malheureusement pour le Stade Français, déjà pas épargné en ce début de saison catastrophique en tout point pour les Parisiens, c'était le cas dimanche sur la pelouse du stade Jean-Bouin, où l'international français a presque permis à lui tout seul aux Racingmen de marcher sur le derby (25-9), bonus offensif à la clé. Auteur d'un triplé et des trois seuls essais de cette rencontre opposant le Racing, avant-dernier avant cette 9eme journée de Top 14, au Stade Français, dernier, Thomas a joué les bourreaux pour ses voisins et enfoncé encore un peu plus une équipe du Stade Français, encore laissée à zéro point dimanche et qui peut difficilement espérer autre chose que la lanterne rouge étant donné cette nouvelle médiocre prestation de sa part.

Le Racing gagne quatre places, le Stade Français toujours bon dernier



Car si Thomas, intenable, a marché sur l'eau et très vite ruiné les espoirs de ses adversaires de relever quelque peu la tête en accrochant une troisième victoire, c'est le Racing tout entier qui a dominé son voisin dans tous les secteurs lors de ce derby qui a tourné au cavalier seul des hommes des Hauts de Seine. Déjà vainqueurs à Pau cette saison, les Ciel et Blanc, en maillot bleu marine pour l'occasion, ont asphyxié cette malheureuse équipe du Stade Français devant son public. Superbement servi par Virimi Vakatawa dès la 11eme minute de jeu, Thomas n'a pas mis longtemps à lancer un festival, qu'il a poursuivi quatre minutes avant la pause en jouant de nouveau les funambules, à la réception d'un coup de pied à suivre de Russell. Le héros du jour a parachevé son récital en toute fin de match en profitant d'une énorme erreur du Parisien Danty pour tranquillement ramasser le ballon et aller le déposer derrière la ligne. Chapeau Teddy Thomas et superbe opération pour le Racing, qui grimpe en dixième position avec ces cinq points ramenés de Jean-Bouin. Le Stade Français, lui, est plus que jamais dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.