Top 14 : Le Racing 92 enfonce Toulon, qui repart encore bredouille

Top 14 : Le Racing 92 enfonce Toulon, qui repart encore bredouille©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 05 janvier 2019 à 23h07

Toulon a tendu l'autre joue. Comme lors du premier match de la saison, à l'aller à Mayol (9-25), Toulon s'est incliné lourdement face au Racing 92 (22-13), cette fois sur la pelouse des Franciliens, ce samedi à La Paris-La Défense Arena pour le compte de la 14eme journée de Top 14.

Seule équipe à ne toujours pas avoir pris le moindre point en déplacement depuis le début de la saison, le RCT avait pourtant mieux entamé la rencontre que son rival. Grâce à deux pénalités de François Trinh-Duc, les Varois ont même mené 6-0. La tête à l'envers en début de match, le Racing n'a pas tardé à réagir, bien aidé par un dégagement manqué de Rhys Webb qui ne trouvait pas la touche et qui permettait en bout d'action à Teddy Thomas de marquer le premier essai des Bleu ciel et blanc dans cette partie. Malheureusement pour les Racingmen et leur international français, l'ailier qui revenait de cinq semaines d'absence se blessait et devait regagner les vestiaires, en larmes. Un coup dur dont se consolait rapidement le Racing sur un essai de Nakarawa cinq minutes avant la pause alors que Toulon évoluait à quatorze suite au carton jaune reçu par Alainu'uese.

Le Racing 92 et Toulon bataillent en vain pour arracher le bonus

Au retour des vestiaires, Trinh-Duc se retrouvait en position idéale pour réduire le score et relancer Toulon, mais il commettait un en-avant, symbole de cette équipe du RCT extrêmement maladroite dans les zones de finition depuis le début de la saison. Maladroit, Klemenczak, lui, ne l'était pas au moment de passer la ligne pour la troisième fois de la soirée. Dans la foulée, Virimi Vakatawa pensait avoir inscrit son dixième essai de la saison et le quatrième du Racing samedi, mais l'arbitre l'en privait pour une charge illicite de Tameifuna, et c'est Toulon qui allait à dame, par Alainu'uese alors que le Racing pensait tenir fermement sa victoire bonifiée. Elle s'envolait au moment où le Néo-Zélandais aplatissait. Le temps réglementaire terminé, les deux équipes allaient alors jouer leur va-tout, l'une pour récupérer ce bonus offensif perdu, l'autre pour arracher son tout premier point à l'extérieur. Finalement, ni le Racing ni Toulon n'allait être récompensé de cet ultime coup de collier. Les Franciliens profitent toutefois de la défaite de Bordeaux-Bègles à Pau pour retrouver le Top 6. Le RCT, en est bien loin. Samedi soir, seize points séparent l'ancien champion de France de son vainqueur du soir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.