Top 14 (J9) : A Bayonne, Imhoff a libéré le Racing 92

Top 14 (J9) : A Bayonne, Imhoff a libéré le Racing 92©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 29 octobre 2016 à 22h48

Devant son public de Jean-Dauger, Bayonne a été trop indiscipliné pour espérer faire chuter le champion de France en titre (3-16). Longtemps indécise, la rencontre a basculé en faveur du Racing 92 sur une interception salvatrice de Juan Imhoff. Avec cette victoire, les Franciliens remontent à la 7eme place du Top 14, Bayonne reste bon dernier.

Bayonne - Racing 92 : 3-16
Après les défaites de Pau, de Lyon et de Grenoble, Bayonne pouvait faire la bonne opération de la journée en l'emportant à domicile, mais les Basques sont tombés face au Racing. En effet, au terme d'une rencontre fermée, où les défenses se sont illustrées, c'est bien le champion de France en titre qui s'est imposé, malgré l'absence de dernière minute de son maître à jouer, Dan Carter. Si sur une pénalité, Willie du Plessis a ouvert la marque pour l'Aviron Bayonnais, le Racing n'a pas tergiversé et a répondu, également au pied, par l'intermédiaire de Maxime Machenaud, suppléant de l'ouvreur néo-zélandais dans l'exercice. Avant la pause, le demi de mêlée français a par deux fois donné trois points à son équipe. Proche de la ligne d'en-but en fin de première période, le Racing 92 a mis Tom Donnelly à la faute, qui a écopé d'un carton jaune (35eme).
En supériorité numérique, le Racing n'arrive pas à conclure
A 14 puis à 13, après le carton jaune de Lorenzo Cittadini, Bayonne s'est montré fort défensivement. Les Basques n'ont en effet que laissé trois nouveaux points à leur adversaire, sur une pénalité de Machenaud. A peine de retour à 14, les hommes de Vincent Etcheto sont passés proche de la correctionnel, quand Kade Poki a fait un plaquage cathédrale sur un Racingman et n'a écopé que d'un jaune (51eme). L'infériorité numérique passée, Bayonne ne comptait que six unités de retard et pouvait encore croire en la victoire. Encore plus, quand Wenceslas Lauret a laissé ses partenaires à 14 pour une faute au sol.
Imhoff délivre le Racing
Dominateurs, les Bayonnais ont pris la pénaltouche. A la suite de cette dernière, le ballon ressortait et partait au large. En défense, Juan Imhoff n'a pas laissé passer sa chance de jouer l'interception et de marquer l'unique essai de la rencontre à la suite d'un contre de plus de 80 mètres. En supériorité numérique, les espoirs de Bayonne venaient de voler en éclats. En fin de rencontre, Johan Goosen a, lui aussi, pris un carton jaune, le 5eme de la rencontre. Mais plus aucun point ne fut marqué ensuite. Service minimum donc pour le Racing 92, qui grâce à cette première victoire à l'extérieur, grimpe à la 7eme place du Top 14. Pour Bayonne, la situation est plus compliquée. Si ses adversaires directs pour le maintien n'ont presque pas pris de points, seul Pau a pris le bonus défensif, le club reste dernier à huit points de Castres, premier non relégable et qui compte un match en moins.

 
0 commentaire - Top 14 (J9) : A Bayonne, Imhoff a libéré le Racing 92
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]