Top 14 (J24) : Toulouse gagne et devient le nouveau dauphin de Montpellier

Top 14 (J24) : Toulouse gagne et devient le nouveau dauphin de Montpellier©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le dimanche 15 avril 2018 à 19h18

Face au Racing 92, le Stade Toulousain s'est imposé 42-27 ce dimanche et s'empare de la deuxième place du championnat.

Le résumé

Le Racing 92 a perdu sa deuxième place ce dimanche sur la pelouse du Stade Toulousain ! Dominateurs, les hommes d’Ugo Mola se sont imposés 42-27 dans le choc de cette 24eme journée de Top 14. Après une grosse phase d’observation en début de match, les Rouge et Noir ont marqué le premier essai grâce à Sébastien Bezy (22eme). La machine s’est alors mise en route, emmenée par un Zack Holmes flamboyant (30eme). Le carton jaune écopé par Albert Vulivuli n’a pas arrangé les choses pour les Franciliens qui ont de nouveau craqué sous l’impulsion de Maxime Médard (40eme). Avec le point de bonus offensif en poche, les Toulousains pouvaient jouer plus sereinement dans le deuxième acte. Ce qui a payé à l’image d’un Gaël Fickou qui a fait parler ses appuis pour sécuriser ce point supplémentaire (44eme), suivi par Thomas Ramos (64eme).

Le Racing 92 a fini fort

Les incursions dans le camp adverse n’ont pas été payantes pour les Racingmen qui n’ont cependant pas abdiqué malgré l’écart au tableau d’affichage. Dimitri Szarzewski a sonné la révolte des Ciel et Blanc (67eme) avec l’idée de priver ses adversaires du jour du bonus. Une envie prolongée par Juan Imhoff quelques minutes plus tard avant de voir Joe Rokocoko la réaliser en toute fin de rencontre sur un essai qui a semé le doute (78eme). Toulouse gagne finalement 42-27 mais ne prend pas le point de bonus offensif, ce qui pourrait compter à la fin du championnat. Le Stade grimpe néanmoins à la deuxième place du classement et peut espérer une qualification directe en demi-finale, le Racing 92 est troisième avec le même nombre de points.

Le film du match

22eme minute (13-3)

Le Stade Toulousain marque enfin grâce à Sébastien Bezy ! Après plusieurs minutes de possession devant l'en-but adverse et quelques occasions d'essai, le demi de mêlée prend le ballon et se jette sur la ligne.

30eme minute (20-6)

Quel festival de Zack Holmes ! L'ouvreur trouve un intervalle dans sa moitié de terrain et s'échappe sur cinquante mètres en évitant le retour de Rokocoko avant d'aplatir.

40eme minute (28-6)

Les Toulousains décrochent déjà le point de bonus offensif ! A la suite d'une charge des avants, le ballon sort sur l'extérieur pour Kolbe qui réalise une belle passe sautée vers Maxime Medard, seul devant l'en-but.

44eme minute (35-6)

La deuxième période démarre fort ! Sur un jeu au pied manqué de Bezy, Kolbe récupère le ballon et sert Gaël Fickou après contact, le trois-quarts centre se joue de Nyanga avant d'aller à dame.

54eme minute

Ça chauffe sur l'en-but toulousain. Le Racing 92 se réveille enfin avec un temps-fort de plusieurs minutes. Edwin Maka conclut en puissance après une énième charge mais l'essai est refusé pour une position de hors-jeu.

56eme minute

Cette fois-ci c'est Toulouse qui se voit refuser un essai par l'arbitrage vidéo ! Médard perce et sert Cheslin Kolbe qui aplatit en coin mais une obstruction sur Claassen au départ de l'action annule cet essai.

64eme minute (42-6)

Le cinquième essai toulousain est signé Thomas Ramos. L'arrière profite d'une confusion pour s'infiltrer dans la défense francilienne et terminer sa course entre les perches.

67eme minute (42-13)

Dimitri Szarzewski réduit l'écart ! Sur une percée de Chauveau, Vulivuli fait une belle remise pour le talonneur remplaçant qui file à l'essai même si la dernière passe semble en-avant.

70eme minute (42-20)

C'est chaud pour Toulouse qui encaisse un nouvel essai et pourrait perdre son point de bonus ! Après une transversale au pied de Talès, Chouzenoux remet à l'intérieur pour Juan Imhoff qui élimine Ramos avant de marquer.

78eme minute (42-27)

Un essai improbable de Joe Rokocoko vient priver les locaux du point supplémentaire ! Imhoff intercepte une passe alors que les Rouge et Noir étaient en bonne position pour marquer. Rattrapé par Fickou, il laisse échapper le ballon qui est récupéré par Rokocoko qui profite d'une percussion entre l'arbitre et Holmes pour conclure en solitaire.

L'homme du match : Zack Holmes (Toulouse)

Le demi d'ouverture toulousain a été inspiré ce dimanche face à la défense du Racing 92. Auteur d'un essai somptueux, Holmes a fait plier ses adversaires à plusieurs reprises tout en organisant parfaitement le jeu de son équipe.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.