Top 14 (J24) : Tombeur de Toulon, le Stade Rochelais s'installe provisoirement sur le podium

Top 14 (J24) : Tombeur de Toulon, le Stade Rochelais s'installe provisoirement sur le podium©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le samedi 04 mai 2019 à 22h36

Dans un match d'abord compliqué face à Toulon, les joueurs du Stade Rochelais ont su hausser leur niveau de jeu pour aller chercher la victoire et monter de manière toute provisoire sur le podium du Top 14.

De retour à La Rochelle où il a passé sept saisons, Patrice Collazo a bien failli jouer un vilain tour à son ancienne équipe, mais Toulon s'est finalement incliné (30-21). Dans une rencontre bridée, durant laquelle les deux formations ont éprouvé toutes les peines du monde à envoyer du jeu, c'est le RCT qui s'est montré le premier à son avantage, profitant des nombreuses maladresses des coéquipiers de Romain Sazy. Comme lors de leur probante victoire face à Bordeaux-Bègles, les Varois ont rapidement mis la main sur le ballon. Contre le vent, les Toulonnais ont enchaîné les temps de jeu avant d'être récompensés par une réalisation de Raphaël Lakafia (15eme). Bien décalé par Romain Taofifenua, le troisième-ligne, qui faisait son retour dans le XV titulaire, a inscrit son premier essai en Top 14. La Rochelle a bien tenté de réagir, cependant les locaux ont gâché nombre d'occasions durant le premier acte. Pire encore, les protégés de Xavier Garbajosa ont semblé vraisemblablement agacés et ont été pénalisés à plusieurs reprises. Sous pression durant le premier acte, les Charentais n'ont réduit le score que grâce à une pénalité du buteur maison, le Néo-Zélandais Ihaia West (20eme). Durant les quarante premières minutes, les spectateurs de Marcel-Deflandre, une nouvelle fois à guichets fermés, ont assisté à une bouillie de rugby.

Une deuxième période à l'avantage des Rochelais


Sans doute secoués par la soufflante poussée par les coachs à la pause, les joueurs de La Rochelle sont repartis sur de bien meilleures bases en deuxième période. Il n'a fallu que quatre petites minutes pour voir Kini Murimurivalu inscrire le premier essai des locaux, à la suite d'un coup de pied de Tawera Kerr-Barlow (44eme). Cependant, les Rochelais n'ont pas réussi à prendre le large, comme l'attestent les deux pénalités manquées par West, alors que La Rochelle a évolué en supériorité numérique après le carton jaune infligé à Florian Fresia (47eme), à la suite d'une nouvelle mêlée dominée par le Stade Rochelais. Néanmoins, galvanisés par la rentrée de Kerr-Barlow, les Charentais ont finalement pris le large. L'international néo-zélandais a bonifié toutes les munitions offensives et après sa passe décisive, le demi de mêlée a inscrit le deuxième essai des siens (53eme). Pour autant, les Toulonnais n'ont pas abdiqué et ont répondu de fort belle manière avec un essai inscrit par Charles Ollivon (59eme), consécutif à une action de 60 mètres initiée par Hugo Bonneval. Les visiteurs ont récidivé après un bon ballon porté conclu par Facundo Isa (71eme). Mais c'est bien La Rochelle qui a eu le dernier mot, avec un dernier essai d'Eliott Roudil (79eme). Grâce à ce succès, le Stade Rochelais grimpe sur le podium en attendant le verdict des rencontres de dimanche. Quand aux Toulonnais, ils restent ancrés à leur dixième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.