Top 14 (J24) : Lyon l'emporte à Gerland et plombe les derniers espoirs de Bordeaux-Bègles

Top 14 (J24) : Lyon l'emporte à Gerland et plombe les derniers espoirs de Bordeaux-Bègles©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le dimanche 05 mai 2019 à 14h25

Après sa défaite contre Agen la semaine dernière, le LOU a repris sa marche en avant en dominant Bordeaux-Bègles (34-10). Un succès qui permet aux hommes de Pierre Mignoni de récupérer la troisième place. Quant à l'UBB, ses espoirs de qualification semblent s'être définitivement envolés.

Dans son antre de Gerland, Lyon a facilement disposé de Bordeaux-Bègles (34-10). Après avoir grillé l'un de ses crédits face à Agen la semaine dernière, les Lyonnais ont retrouvé des couleurs ce dimanche après-midi. Rapidement, les Rhodaniens ont pris l'avantage au score, dominant leurs adversaires dans l'impact et le défi physique. Et c'est suite à plusieurs pick-and-go, que le deuxième ligne Henrik Roodt a inscrit le premier essai de la rencontre (3eme). Bordeaux-Bègles a réagi, tentant de profiter d'un vent favorable pour mettre la pression au LOU, acculé dans ses vingt-deux mètres. Le vétéran Brock James a marqué les trois premiers points des visiteurs (9eme). Mais malgré cet avantage météorologique, les visiteurs ont, comme souvent cette année à l'extérieur, balbutié leur rugby. Les hommes de Joe Worsley ont multiplié les maladresses, face à une excellente défense lyonnaise et un Deon Fourie omniprésent dans les rucks. Dans un premier temps, le LOU a dû composer sans la maîtrise du ballon. Ainsi, ils se sont montrés hyper réalistes, comme l'atteste l'essai de Toby Arnold (17eme), après la deuxième incursion lyonnaise dans les vingt-deux mètres adverses. Le premier acte a été également marqué par les nombreux arbitrages vidéo avec trois essais justement refusés pour le LOU.

Une deuxième mi-temps à deux vitesses


Mais au retour des vestiaires, c'est bien les Girondins qui ont frappé les premiers. Plus tranchants, ils ont vu Blair Connor inscrire leur premier essai, consécutif à un bon retour intérieur de James (46eme). Les visiteurs ont quelque peu profité de l'apathie du LOU pour revenir dans le match. Un passage à vide qui les a privés de munitions, avant de voir Jonathan Wisniewski inscrire sa première pénalité (55eme). Malgré la sortie prématurée de Semi Radradra, Bordeaux-Bègles s'est montré plus propre et plus dangereux, avec d'excellentes sorties de camps. Problème, énormément d'efforts ont été réalisé de la part des joueurs de l'UBB, pour remonter tout le terrain, face à un rideau défensif bien en place. Et en dépit d'une fluidité moindre dans la deuxième période, le LOU a pris le large grâce à la botte de Wisniewski (65eme). Néanmoins, les Lyonnais ont joué à se faire peur, perdant quelques ballons évitables, notamment en touche, secteur dans lequel ils excellent habituellement. Des errements compensés par une mêlée plutôt dominatrice, leur permettant de souffler durant les temps forts de l'UBB. Enfin, après avoir beaucoup donné, les Girondins ont logiquement craqué suite aux assauts répétés des Lyonnais, concrétisés par les essais en force d'Etienne Oosthuizen (73eme) et d'Ivaldi (78eme). Fort de ce succès bonifié à Gerland, Lyon récupère la troisième place à La Rochelle, une équipe que le LOU affrontera lors de la prochaine journée. De son côté, l'UBB a probablement dit adieu aux phases finales avec cette nouvelle déconvenue à l'extérieur, comptant six points de retard sur le Racing en attendant le résultat du derby face au Stade Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.