Top 14 (J22) : Lyon n'est plus très loin pour Montpellier

Top 14 (J22) : Lyon n'est plus très loin pour Montpellier©Media365

Guillaume MARION, publié le samedi 24 mars 2018 à 22h38

Ce samedi soir, Montpellier n'a fait qu'une bouchée de Castres (45-7) à l'Altrad Stadium. En l'emportant avec le bonus offensif en prime, les joueurs de Vern Cotter restent plus que jamais leader du Top 14, alors que Castres marque le pas en vue des phases finales.

Face à une équipe de Castres qui vise les phases finales, le leader montpelliérain a envoyé un message ce samedi soir. Renforcé par le retour de ses internationaux, le MHR a en effet corrigé les Tarnais (45-7) dans son antre. Un récital qui a commencé par des points au pied de Ruan Pienaar (10eme et 17eme) alors que Maama Vaipulu a d'entrée laissé ses coéquipiers à 14 (16eme) pour un plaquage sans ballon sur Julien Bardy, proche de l'essai. Une supériorité numérique que Montpellier a mis à profit avec un premier essai signé de Nicolaas Janse van Rensburg (24eme), après avoir profité d'un bon travail de son demi de mêlée qui l'a ensuite transformé. Mécontent de son équipe, Christophe Urios a tenté de la relancer en faisant rentrer Rodrigo Capo Ortega (26eme), mais la machine héraultaise n'a pas pour autant vacillé. Après un drop de François Steyn (33eme), Bismarck du Plessis a enfoncé le clou après un déboulé suite à un une-deux avec Fall (37eme). Si Pienaar ne l'a pas transformé, les joueurs de Vern Cotter étaient largement devant à la pause (21-0).

Pas encore totalement à l'abri, le MHR n'a cependant pas mis longtemps en seconde période pour l'être définitivement. Après une nouvelle pénalité de Pienaar (45eme), du Plessis s'est offert un doublé dans la foulée (29-0, 48eme). Sur une touche puis un ballon porté, le talonneur sud-africain a bonifié le travail de son pack pour aplatir et offrir le bonus offensif à son équipe. Dans le dur, Castres n'a pas abandonné et si Armand Battle a pensé marquer les premiers points du CO peu après l'heure de jeu (63eme), l'ailier a finalement dû attendre quelques minutes de plus pour sauver l'honneur du CO (70eme). Alors privé du bonus offensif, Montpellier est reparti à l'assaut de l'en-but castrais et Enzo Sanga, tout juste entré en jeu, a marqué le quatrième essai des siens (72eme), suite à une belle vision du jeu de Steyn qui a complètement déséquilibré la défense adverse. Enfin, Joe Tomane (79eme) a fini le travail en profitant d'un bon travail de Sanga pour fixer la défense à la suite d'une mêlée (79eme). A sept sur huit ce samedi soir, Pienaar a conclu le récital de Montpellier à l'Altrad Stadium.

Alors que Castres a pu croire être la première équipe à priver les Cistes du bonus offensif, une fois que le MHR l'ait décroché durant le match, ces derniers ont montré de la ressource et la qualité de leur banc pour empocher cinq points et consolider encore un peu plus leur pole position en Top 14. Avec désormais 71 points au compteur, Montpellier compte provisoirement neuf longueurs d'avance sur le Racing 92 (3eme), qui se déplace à Lyon dimanche. A quatre journées de la fin, l'équipe de Vern Cotter peut déjà commencer à regarder les billets à destination de Lyon, où se dérouleront les demi-finales du Top 14, pour la fin mai. Largement défait, Castres (8eme) renoue avec la défaite, la troisième lors des cinq derniers matchs de championnat, et reste à 56 points. En cas de succès de Toulon et Lyon dimanche, la sixième place, synonyme de phases finales, serait alors à cinq points du CO, qui reçoit Toulouse lors de la prochaine journée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU