Top 14 (J10) : L'UBB enfonce le Racing 92 et met le LOU sous pression

Top 14 (J10) : L'UBB enfonce le Racing 92 et met le LOU sous pression©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 30 novembre 2019 à 17h38

Victorieux du Racing 92 au terme d'un match fou sur la pelouse de la Paris La Défense Arena, Bordeaux-Bègles met la pression sur le LOU.



Le Racing 92 pensait tenir sa deuxième victoire à domicile cette saison en Top 14. Mais le club francilien est une nouvelle fois tombé de haut à la Paris La Défense Arena face à une équipe de Bordeaux-Bègles dont l'appétit est croissant concernant la première place du classement. Le début de match a vu les Girondins mettre sous pression la défense du Racing 92 mais cette domination dans le jeu n'a pas été payée à son juste prix avec un manqué de Matthieu Jalibert après dix minutes de jeu. Et, face à Virimi Vakatawa, les occasions manquées peuvent coûter cher ! A l'approche de la 20eme minute de jeu, à la suite d'une touche et d'un ballon porté, Teddy Iribaren voit son centre arriver lancé et le sert dans le bon tempo. Surprise, la défense de l'UBB n'a pu être que spectatrice de la percée de l'international français d'origine fidjienne qui a lancé le match. Un avantage qui n'aura pas duré très longtemps car, dix minutes plus tard, c'est Semi Radradra qui s'est distingué.


Les cartons jaunes ont changé la donne

A la suite d'un pilonnage en règle de la défense francilienne, les Bordelais ont lancé leur ailier fidjien par l'intermédiaire de Yann Lesgourgues. En force face à aux Racingmen, Radradra a permis à l'UBB de prendre les devants au score. Les joueurs de Laurent Travers ont alors repris l'initiative et, après une pénalité signée Teddy Iribaren, Virimi Vakatawa y est allé de son doublé en conclusion d'une action initiée par Finn Russell et au cours de la quelle il a su naviguer dans la défense adverse. Le centre d'origine fidjienne a ensuite mis son équipe dans l'embarras en se mettant volontairement à la faute pour stopper une avancée girondine près de son en-but. Le carton jaune qui en a suivi a permis à l'UBB de virer en tête à la mi-temps grâce au pied de Jalibert puis à un essai de Cameron Woki en conclusion d'une belle combinaison collective. Un avantage qui a été réduit à néant à la suite du carton jaune reçu par Semi Radradra. Dans la foulée et en quatre minutes, Cedate Gomes Sa et Teddy Baubigny ont permis au Racing 92 de prendre dix points d'avance.


Bordeaux-Bègles a profité d'une fin de match manquée du Racing 92

A la suite de cet essai non-transformé, Christophe Urios a décidé de lancer du sang frais avec pas moins de quatre changements. Si une pénalité de Matthieu Jalibert a remis l'UBB sur les rails, Lekso Kaulashvili a permis au club girondin d'effacer son déficit à 20 minutes du terme de la rencontre. Les deux équipes ont alors rivalisé jusqu'à un nouveau coup d'éclat de Semi Radradra. Le futur joueur de Bristol a profité d'une action lancée par Santiago Cordero pour percer la défense francilienne et, après avoir déposé Brice Dulin, aplatir l'essai de la gagne pour l'UBB. Solides en défense, les Girondins se sont mis à la faute juste après la sirène mais, signe d'impuissance, les joueurs du Racing 92 n'ont pas décidé d'aller en touche pour encore croire à un essai qui leur aurait offert le match nul. Au lieu de cela, Maxime Machenaud est allé prendre les trois points au pied pour permettre à son équipe de sortir du match sans gloire mais avec le point de bonus défensif grâce à cette défaite de quatre points (30-34). Avec cette victoire sans bonus offensif, l'UBB se rapproche à un point de Lyon avant le match du LOU à Montpellier.



TOP 14 / 10EME JOURNEE
Samedi 30 novembre 2019
Racing 92 - Bordeaux-Bègles : 30-34
18h00 : La Rochelle - Castres
18h00 : Clermont - Agen
18h00 : Pau - Toulon
20h45 : Montpellier - Lyon

Dimanche 1er décembre 2019
12h30 : Brive - Stade Français Paris
16h45 : Toulouse - Bayonne

Vos réactions doivent respecter nos CGU.