Top 14 (J1) : Le champion tombe d'entrée face à l'UBB

Top 14 (J1) : Le champion tombe d'entrée face à l'UBB©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 24 août 2019 à 23h08

Pour ses débuts en Top 14 cette saison, le champion de France en titre, Toulouse, a chuté en déplacement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles.

Pour sa première à Chaban-Delmas à la tête de l'UBB, Christophe Urios ne pouvait espérer mieux. Face au champion de France en tête, les Girondins ont fait fort et se sont imposés d'une courte marge. Un match que les protégés de l'ancien entraîneur de Castres ont entamé tambour battant. En effet, il n'a fallu que deux minutes aux Bordelais pour trouver la faille dans la défense toulousaine. Lancé par Ben Botica, Blair Connor a accéléré et combiné avec Yann Lesgourgues qui a ouvert au pied vers Romain Buros. Ce dernier a pris de vitesse l'arrière garde du Stade pour aplatir le premier essai de la rencontre. Les tenants du titre ont réduit l'écart grâce à la botte de Zack Holmes avant un coup dur et la sortie pour dix minutes de Lucas Tauzin, qui a bloqué irrégulièrement Mahamadou Diaby, qui allait à l'essai. Mais c'est réduit à quatorze que les joueurs d'Ugo Mola se sont rebellés par l'intermédiaire de Sébastien Bézy. Le demi de mêlée toulousain, décalé par Arthur Bonneval, a percé la défense girondine sur 30 mètres pour aplatir en coin et c'est après 25 minutes de jeu que le Stade Toulousain a pris pour la première fois l'avantage grâce au pied de Zack Holmes. A peine entré en jeu temporairement à la place de Botica, Mathieu Jalibert a remis l'UBB devant au tableau d'affichage avant d'offrir une avance de cinq longueurs à son équipe à sept minutes de la pause.


Un chassé-croisé qui tourne en faveur de Bordeaux-Bègles

Mais c'était sans compter sur Zack Holmes qui a converti deux moments d'indiscipline de la part des Bordelais et permis à Toulouse de retrouver les vestiaires avec un point d'avance. Ce dernier, dix minutes après la reprise, a continué sur sa lancée avant que Blair Connor ne tire parti d'une erreur de Richie Gray et d'un judicieux coup de pied à suivre pour prendre de vitesse les défenseurs toulousains et redonner l'avantage à l'UBB. Le chassé-croisé entre les deux formations était pourtant loin d'être terminé car, dix minutes après ce deuxième essai girondin, les Haut-Garonnais ont répondu par l'intermédiaire de Théo Belan mais la transformation manquée par Zack Holmes a laissé un espoir de l'emporter aux joueurs de Christophe Urios. Un espoir qui s'est matérialisé à quinze minutes de la fin de la rencontre. Alors que Selevasio Tolofua a laissé les Toulousains à quatorze, sanctionné à la suite d'un nombre trop important de fautes près de la ligne de la part de la défense du Stade, Mathieu Jalibert a parfaitement su tirer profit de la domination en mêlée de son pack pour résister au plaquage de Pierre Pagès et aplatir le troisième essai bordelais avant de le transformer pour donner cinq longueurs d'avance à son équipe (30-25). Un écart qui s'est révélé définitif, les Toulousains ne parvenant jamais à inquiéter la défense girondine alors que Jalibert a manqué deux occasions de donner plus d'air à ses coéquipiers. Un succès qui pourrait être fondateur pour l'UBB alors que Toulouse limite les dégâts avec le bonus défensif mais ne se contentera pas de cela dans les semaines à venir.



TOP 14 / 1ERE JOURNEE
Samedi 24 août 2019
Racing 92 - Bayonne : 17-24
Castres - Montpellier (BD) : 26-25
Agen - Toulon (BO) : 25-44
Lyon (BO) - Stade Français Paris : 43-9
Pau - Brive : 35-14
Bordeaux-Bègles - Toulouse (BD) : 30-25

Dimanche 25 août 2019
16h50 : Clermont - La Rochelle

Vos réactions doivent respecter nos CGU.