Top 14 : Castres fait chuter l'UBB !

Top 14 : Castres fait chuter l'UBB !©Media365

Thibault Laurens, publié le samedi 13 avril 2019 à 16h43

Au terme d'une rencontre lors de laquelle les deux équipes ont semblé paralysées par l'enjeu en première mi-temps, Castres a infligé sa première défaite à Bordeaux- Bègles au stade Chaban-Delmas cette saison (16-12). Au classement, les Girondins manquent une très belle occasion de s'installer solidement dans le Top 6, tandis que le champion de France retrouve provisoirement le podium.

Le champion de France fait chuter l'UBB ! Dans un duel qui fleurait bon les phases finales, Bordeaux-Bègles et Castres ont livré un match fermé qui a finalement abouti sur une victoire du CO (12-16), qui confirme son tour de force face à La Rochelle lors de la dernière journée. Dans un Chaban-Delmas rempli et sous un magnifique soleil printanier, toutes les conditions étaient réunies afin que les deux équipes s'illustrent. Cependant, durant le premier acte, les belles promesses offensives ont laissé place à la crispation. Dans son style de jeu caractéristique, le champion de France en titre a surtout neutralisé les locaux. Les quarante premières minutes ont vu nombre de ballons joués au pied, les deux formations se rendant la possession coup sur coup, comme si aucune des deux formations ne souhaitait prendre réellement le jeu à son compte, peut-être tétanisée par l'enjeu de la rencontre. Une véritable opposition tactique, qui a tout de même tourné en faveur de l'UBB grâce à deux pénalités de Baptiste Serin, contre une seule de Benjamin Urdapilleta côté UBB, afin de permettre à Bordeaux Bègles de rentrer aux vestiaires en tête (6 à 3). Au terme d'une première mi-temps calamiteuse en termes d'intention de jeu, les deux équipes affichaient alors un total de 123 passes venu matérialiser la purge proposée par les 30 acteurs.

En deuxième période, l'expérience de Castres a fait la différence


A la pause, les murs ont dû trembler. En effet, la deuxième mi-temps a commencé de bien meilleure manière, avec une équipe castraise déterminée à jouer un vilain tour à l'un de ses concurrents directs aux phases finales. Changeant de stratégie, les hommes de Christophe Urios, qui entraînera l'UBB la saison prochaine, ont mis à mal la défense de Bordeaux-Bègles. Après une longue séquence de possession, les Tarnais ont parfaitement cherché les extérieurs, aboutissant à l'essai de Geoffrey Palis (42eme). Sur un avantage, Urdapilleta a distillé une merveille de passe au pied pour son arrière. En dépit de la réaction de l'UBB, avec une nouvelle pénalité de Serin, dans ce début de deuxième acte, Castres a passé la vitesse supérieure. Suite à une pénalité et un carton jaune récolté par Radradra, après une obstruction du Fidjien qui a empêché Armand Batlle d'aplatir, le CO a inscrit son deuxième essai par l'intermédiaire de Marc-Antoine Rallier consécutivement à un bon groupé pénétrant (52eme). Les Girondins ont bien tenté de réagir dans le sillage de Yann Lesgourgues, tout juste entré en jeu à la place de Serin. Après une incursion du demi de mêlée dans les vingt-deux mètres, Mathieu Jalibert, apparu lui aussi sur la pelouse en cours de jeu, a permis à l'UBB de revenir à quatre petits points de Castres alors qu'il ne restait encore dix minutes à jouer. Cependant, en champion, le CO a réussi à tenir, démontrant toute sa solidité et son expérience dans le money time. Une expérience qui permet au vainqueur du dernier Top 14 de s'imposer 16-12 en terre girondine et de remonter virtuellement sur le podium en attendant les matchs de Lyon et du Racing 92. De son côté, Bordeaux enregistre une véritable désillusion. Une première défaite à Chaban-Delmas qui pourrait coûter très cher en fin de saison, à l'image de la perte du point de bonus défensif contre Perpignan la semaine dernière. Jamais qualifiée pour les phases finales depuis sa remontée en Top 14, l'UBB pourrait, une nouvelle fois, manquer le rendez-vous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.