Top 14 : Brive corrige le RC Toulon

Top 14 : Brive corrige le RC Toulon©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 28 septembre 2019 à 17h39

Face au RC Toulon, Brive a préservé son invisibilité à domicile (39-17). Plus discipliné, le promu a été intraitable avec les Varois.

Brive a envoyé un message aux autres clubs du Top 14 ce samedi après-midi : il sera très difficile d'aller s'imposer au stade Amédée Domenech. Le RC Toulon en a fait l'expérience. Le club de la Rade a été corrigé par le promu (39-17). Dès la première minute, le ton était donné par Kitione Kamikamica. Le troisième ligne a profité d'une défense varoise pas encore suffisamment concentrée pour donner l'avantage aux Brivistes dès la première minute de jeu. Un essai transformé par un Thomas Laranjeira qui a fait beaucoup de mal aux hommes de Patrice Collazo. Le meilleur buteur de la dernière saison de Pro D2 a terminé la rencontre avec 24 points en punissant toutes les fautes toulonnaises par une pénalité réussie. Face à un tel joueur, l'indiscipline des partenaires d'Anthony Belleau a été révélée au grand jour. D'autant plus que dans le jeu, ce n'était pas ça non plus. Après une interception au milieu de terrain, Franck Romanet est allé doubler la mise au quart d'heure de jeu (17-0).

Un sursaut d'orgueil qui n'a pas sauvé les Toulonnais

Un écart important qui a enfin réveillé Toulon. Grâce à un ballon porté sur une touche, Christopher Tolofua a réduit l'écart en marquant un essai transformé. Le match était même relancé au retour des vestiaires avec une contre-attaque parfaitement exploitée par les arrières toulonnais. C'est finalement Daniel Ikpefan qui est allé aplatir le ballon grâce à une passe dans le dos de Louis Schreuder (20-14). Mais si cette belle inspiration a permis au RCT de recoller, elle ne lui a pas permis de reprendre les devants. Les erreurs défensives ont été trop nombreuses pour inquiéter une formation mise en orbite par Thomas Laranjeira. Dans le money-time, la frustration toulonnaise a été punie une nouvelle fois par un essai d'Hayden Thompson-Stringer. Le pilier a été le plus solide au près pour transformer en essai une belle chevauchée de Joris Jurand (39-17). Après son succès contre Clermont (28-21), Brive confirme sa grande forme à domicile. Avec une troisième défaite en cinq journées, Toulon prouve que son début de saison est délicat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.