Clermont : Yato pas attendu avant octobre

Clermont : Yato pas attendu avant octobre©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 24 août 2022 à 20h55

Absent de longue date après une opération au genou gauche, Peceli Yato ne reprendra pas la compétition avant le mois d'octobre prochain.



Clermont n'entend pas prendre le moindre risque avec Peceli Yato. Alors que le troisième-ligne fidjien n'a plus foulé les pelouses depuis le mois de décembre dernier, il a été opéré au niveau du ligament postérieur et du ligament collatéral-médial du genou gauche en février dernier, le joueur de 29 ans a manqué la fin de la saison 2021-2022, une absence longue de quatre à cinq moins étant alors attendue par le staff du club auvergnat. Toutefois, Peceli Yato sera finalement absent au moins huit mois. En effet, alors que l'effectif de l'ASM prépare le début de la saison 2022-2023 et un déplacement sur la pelouse du Stade Français Paris le 3 septembre prochain dans le cadre de la 1ere journée du Top 14, le staff auvergnat a fait un point sur l'état de santé de son troisième-ligne fidjien.

Sadourny : « On ne verra seulement qu'en octobre »

Entraîneur en charge de l'attaque clermontoise, Xavier Sadourny a confirmé l'extrême précaution prise au sujet de Peceli Yato. « Il sera trop juste pour le début de saison. Il a encore les conséquences de la grosse opération qu'il a eue au genou, a confié ce dernier dans un entretien accordé au site spécialisé Rugbyrama. On préfère se laisser le temps pour qu'il revienne bien, mais on ne pourra pas compter sur lui pour le mois de septembre. On ne verra seulement qu'en octobre. » Alors que la jeune garde auvergnate a profité de l'occasion pour gagner du temps de jeu, Peceli Yato va devoir prouver au staff emmené par Jono Gibbes qu'il pourra être un leader pour l'ASM alors qu'il arrive à l'échéance de son contrat au terme de la saison 2022-2023. Ce qui sera également le cas pour deux autres éléments de la troisième ligne que sont Fritz Lee et Arthur Iturria.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.