Clermont : Une septième recrue officialisée en la personne de Bastien Pourailly

Clermont : Une septième recrue officialisée en la personne de Bastien Pourailly©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 22 mai 2020 à 18h15

La septième recrue de Clermont en vue de la saison prochaine en Top 14 est l'ancien Palois Bastien Pourailly, qui a signé pour deux saisons dont une en option.

Si la saison 2019-2020 du Top 14 a été brutalement interrompue, Clermont continue de préparer la prochaine. Après avoir attiré les piliers Peni Ravai (Bordeaux-Bègles) et Cristian Ojovan (Aurillac), les talonneurs Etienne Fourcade (Grenoble) et Adrien Pélissié (Bordeaux-Bègles) mais également le demi d'ouverture Sébastien Bézy (Toulouse) et l'arrière Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath), l'ASM a officialisé ce vendredi la signature d'une septième recrue, cette fois au poste d'ailier. En fin de contrat avec la Section Paloise et n'ayant pas été sollicité pour une prolongation, Bastien Pourailly s'est engagé avec le club auvergnat pour les deux prochaines saisons, mais avec la deuxième dans le cadre d'une option.

Pourailly, « le type de joueur que l'on n'a pas » selon Azéma

Lancé par la Section Paloise en 2014 en Pro D2, l'ailier de 26 ans (1,77m pour 80kg) vient combler un vide dans l'effectif clermontois en vue de la saison prochaine, selon Franck Azéma. « C'est le type de joueur que l'on n'a pas, un gros puncheur, un joueur qui travaille beaucoup sur le terrain, qui se propose un peu partout, a déclaré l'entraîneur de l'ASM dans des propos recueillis par le quotidien local La Montagne. J'avais eu l'occasion de l'entraîner avec les Barbarians il y a trois ans. » Après six saisons dans le Béarn, Bastien Pourailly va avoir l'occasion de démontrer ses qualités au plus haut niveau, dans un candidat déjà assumé pour le titre de champion de France la saison prochaine, après avoir conclu cette saison tronquée à la sixième place du classement avec 21 points de retard sur Bordeaux-Bègles, premier au moment de l'interruption des compétitions en raison de la crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.