Clermont : Le club espère pouvoir dépasser la limite de 5000 spectateurs face à Toulouse

Clermont : Le club espère pouvoir dépasser la limite de 5000 spectateurs face à Toulouse©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 août 2020 à 14h55

Recevant Toulouse lors de l'affiche de la 1ere journée du Top 14 le 6 septembre, le club de Clermont a pris contact avec la préfecture du Puy de Dôme afin de pouvoir aller au-delà de la limite des 5000 spectateurs, selon La Montagne.

Après Perpignan, est-ce que Clermont va obtenir gain de cause ? Si l'USAP a récemment vu la préfecture des Pyrénées-Orientales l'autoriser à dépasser la limite à 5000 personnes fixée par le gouvernement pour les rassemblements au sein des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, le quotidien local La Montagne fait état d'une demande similaire de la part de l'ASM auprès de la préfecture du Puy de Dôme. Si le club catalan a obtenu une limite repoussée à 8000 spectateurs, l'ASM se veut un peu plus ambitieux pour son premier match de championnat. En effet, dans le cadre de l'affiche de clôture de la 1ere journée du Top 14, programmée le dimanche 6 septembre à 21h00, le club auvergnat va recevoir le champion de France 2019, le Stade Toulousain.


L'ASM demande 12 000 spectateurs face à Toulouse

Pour un tel événement et fin de pouvoir contenter l'ensemble des abonnés et des partenaires du club, les dirigeants de l'ASM ont demandé à la préfecture du Puy de Dôme de repousser la limite de 5000 à 12 000 personnes. A cela s'ajoute une autre demande de dérogation pour la dernière rencontre de préparation, le 29 août face à Lyon, qui pourrait se jouer avec un nombre de spectateurs compris entre 7000 et 8000. Un match qui serait alors un test grandeur nature pour la mise en place des mesures sanitaires au Stade Marcel-Micheln, qui peut en temps normal accueillir jusqu'à 19 000 spectateurs. Toutefois, interrogé par La Montagne, le président de l'Association Nationale des Ligues Sportives Professionnelles, qui regroupe les Ligues de basketball, cyclisme, football, handball, rugby et volleyball, assure que toutes ces demandes seront scrutées. « On a pour mission de recenser toutes les demandes de dérogations et suivre les décisions prises. Et une personne sera désignée pour surveiller qu'il n'y ait pas d'iniquités criardes, prévient ce dernier. En tout cas, la dérogation sera donnée pour un, voire deux matchs, mais pas plus. » L'ASM devrait recevoir sa réponse sous peu mais, au vu des nombreuses demandes rejetées, l'optimisme pourrait ne pas être de mise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.