Clermont : Lavanini débarque, Timani fait ses valises

Clermont : Lavanini débarque, Timani fait ses valises©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 12h46

Clermont a annoncé jeudi l'arrivée la saison prochaine du deuxième ligne argentin Tomas Lavanini. Encore un gros coup pour l'ASM, qui va en revanche perdre Silateki Timani.


Décidément, dès qu'il est question de frapper un gros coup sur le marché des transferts, l'ASM se pose là. Après avoir attiré dans leurs filets la superstar japonaise Kotaro Matsushima au sortir de la Coupe du Monde, les dirigeants de Clermont s'apprêtent encore à réussir une superbe pioche. Jeudi, le club auvergnat a ainsi annoncé l'arrivée pour la saison prochaine de l'un des meilleurs deuxièmes lignes de la planète et joueur vedette de la sélection argentine Tomas Lavanini (28 ans, 56 sélections). Finaliste du Super Rugby avec les Jaguares de Buenos Aires il y a deux ans, l'international ayant participé à deux Coupes du Monde avec les Pumas évolue actuellement sous les couleurs des Leicester Tigers. Toutefois, le colosse de 2,02 m et 130 kg ne débarquera pas dans l'inconnu dans le Top 14, dans la mesure où il avait porté le maillot du Racing 92, où il avait signé pour trois ans au tout début de sa carrière, mais n'avait finalement passé qu'une saison dans les Hauts-de-Seine. Devenu une pointure depuis cet échec au Racing lors de ses jeunes années, Lavanini constitue évidemment un renfort de très haut de gamme pour le double champion de France (2010 et 2017). Franck Azéma, ravi de ce nouveau coup de force de l'ASM, confirme sur le site du club.

Timani s'en va 



« C'est évidemment une excellente nouvelle pour le club. Tomas est un joueur de classe mondiale, qui figure parmi les spécialistes les plus reconnus à son poste au niveau international. Il incarne la combativité et l'état d'esprit du pack argentin dont on connait bien le caractère et la réputation. C'est évidemment un combattant des Pumas reconnu mais aussi un joueur encore jeune (28 ans), qui se déplace énormément et possède de bonnes mains. Nous sommes persuadés qu'il correspondra parfaitement avec le jeu que nous voulons mettre en place et tirera l'ensemble du groupe vers le haut grâce à ses qualités et son caractère », se réjouit le directeur sportif de Clermont, beaucoup moins enthousiaste au moment d'évoquer le départ de Silateki Timani. Après cinq saisons à Clermont, le deuxième ligne australien sacré champion de France avec les Jaunards il y a quatre ans a en effet décidé de faire ses valises pour raisons personnelles. Azéma avoue que le club a tout fait pour faire revenir Timani sur sa décision, mais en vain, et au soir du 15 février, l'Australien ne fera officiellement plus partie de l'effectif. « Ce n'est pas de gaieté de cœur que nous devons laisser partir Sita. C'est un garçon qui a toujours eu un comportement exemplaire sur et en dehors du terrain. Nous ne pouvons que le remercier de ces années passées en Auvergne et lui souhaiter du courage pour son retour auprès de sa famille. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.