Clermont / Bès : " Pendant la Coupe du Monde, ça sera très dur "

Clermont / Bès : " Pendant la Coupe du Monde, ça sera très dur "©Media365

Thibault Laurens, publié le jeudi 08 août 2019 à 15h14

Après l'excellente saison des Clermontois, de nombreux joueurs de l'ASM se sont envolés avec leurs sélections afin de préparer la Coupe du Monde. Une situation comparable à celle de 2015 et qui avait été très compliquée à gérer pour Clermont. Didier Bès, entraîneur adjoint, explique que l'absence des internationaux durant le Mondial nippon sera quelque peu problématique.

Cela s'appelle la rançon de la gloire. Clermont, durant une bonne partie du début de saison, devra se passer de plusieurs joueurs de l'effectif, Coupe du Monde au Japon oblige. En effet, Franck Azéma et son staff comptent au nombre de douze les Clermontois présents au Mondial. Dans le détail : huit Français, un Écossais, un Samoan et deux Fidjiens. Des absences qui pourront coûter cher à l'ASM, comme l'explique, ce vendredi, Didier Bès dans le Midi Olympique : « Pour l'avoir vécu en 2015, je sais que ce sera dur, très dur. Cela donnera des idées aux adversaires. Chez nous comme à l'extérieur, nous serons une cible. Il faut impérativement que d'autres joueurs prennent le relais des absents. » Si Bès prêche pour sa paroisse, Clermont ne sera pas la seule équipe perturbée par une vague de départs des internationaux en sélection. À titre de comparaison, douze joueurs du Stade Toulousain sont également appelés à disputer la Coupe du Monde.

« Notre ADN c'est le jeu »



Meilleure attaque du Top 14 après le Stade Toulousain, Clermont a régalé cette année. Avec des joueurs aux qualités offensives indéniables (Alivereti Raka, Damian Penaud, Wesley Fofana, George Moala, Isaia Toeava ou encore Peceli Yato), les pensionnaires de Marcel-Michelin disposent d'une force de frappe considérable. Un atout sur lequel doit continuer à s'appuyer le staff l'an prochain : « Notre ADN, c'est le jeu. Nous garderons donc ce canevas tout en essayant de gagner en précision sur certains secteurs de jeu. C'est ce qu'il nous a manqué sur la fin de saison dernière. » Une fin de saison dernière marquée par une défaite en finale du Top 14. Mais nul doute que les Clermontois se montreront revanchards et tenteront de ramener, à l'issue de la saison, le Brennus sur la Place de Jaude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.