Top 14 - Castres : Eddie Jones prêt à aider Broncan au CO

Top 14 - Castres : Eddie Jones prêt à aider Broncan au CO©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 02 janvier 2021 à 15h20

Récemment promu entraîneur en chef de Castres, Pierre-Henry Broncan, l'ancien demi de mêlée, est un proche d'Eddie Jones, le sélectionneur de l'Angleterre. Ce dernier a d'ailleurs proposé son aide au CO, à la lutte pour le maintien en Top 14.

C'est ce qui serait un sacré renfort de poids pour Castres. Alors que le club vit un début de saison difficile en Top 14 (13eme, avec 16 points), le club du Tarn a procédé à des ajustements dans son staff fin décembre. Si Mauricio Reggiardo reste le manager du CO, Pierre-Henry Broncan a été promu au poste d'entraîneur en chef du club. Dans une interview accordée à L'Equipe, le demi de mêlée est revenu sur sa relation privilégiée avec Eddie Jones, le sélectionneur de l'Angleterre. « Pour moi, c'est peut-être le plus grand entraîneur au monde. Je lui ai demandé si on pouvait échanger et, entre nous, cela a tout de suite connecté. Il est comme moi : il mange, il dort rugby, il n'arrête jamais. On a développé une relation de confiance et, aujourd'hui, je lui dis tout. On est en contact presque tous les jours. Je lui montre tous mes entraînements avec Castres et lui, il me montre le plan de jeu de l'équipe d'Angleterre. Il me donne des conseils. L'autre jour, quand j'ai changé ma planification de la semaine, il m'a fait un retour en modifiant quelques détails. Il est dans l'échange total. Il devait intervenir cet été à Castres mais ça n'a pas été possible. Là, il rentre du Japon dans une semaine et il m'a dit qu'il voulait venir m'aider », a notamment confié Broncan sur le sujet.

Broncan loue Jones et Kockott

« C'est la personne la plus dure que j'ai connue. Quand on parle de joueurs, de jeu, il peut être terriblement cassant. On s'accroche beaucoup là-dessus, je crois que c'est ce qu'il aime bien chez moi, a reconnu le natif d'Auch. Au début, quand je lui tiens tête, il est catégorique, puis il revient un ou deux jours après... C'est très important pour moi d'avoir des personnes pour discuter de mes idées. Dans mon entourage, il y a beaucoup de fous de rugby. Mon père, Eddie Jones, l'ennemi Ugo Mola (Toulouse), Yannick Bru (Bayonne), Mauricio Reggiardo et puis quelques entraîneurs retraités. Je vais bientôt aller du côté de Tournefeuille (pour Pierre Berbizier). » Avant un périlleux déplacement à Lyon, ce samedi à 18h15, Broncan a également évoqué cette échéance. « Cela va être compliqué, c'est sûr. Maintenant, on doit jouer des gros matchs, des matchs pour le maintien. Et en parlant de demi de mêlée, je sais que Rory Kockott sera présent pour ces rencontres. Il n'a pas la meilleure passe, il se trompe de côté par moments mais comme compétiteur, je ne connais pas mieux. Mentalement, il mange littéralement ses adversaires », a-t-il également lancé à L'Equipe. Le rendez-vous est pris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.