Top 14 - Castres / Dumora : " Il ne faut pas relâcher la pression "

Top 14 - Castres / Dumora : " Il ne faut pas relâcher la pression "©Media365

Thibault Laurens, publié le mercredi 06 mars 2019 à 17h05

Julien Dumora, arrière ou demi d'ouverture du Castres Olympique, a accepté de répondre à nos questions. Au menu, la forme éblouissante du CO, son avenir personnel mais également Christophe Urios.

Julien Dumora, cinq victoires d'affilée en Top 14, trois à l'extérieur, le Castres Olympique est en pleine forme ! Comment l'expliquez-vous ?

Après la période compliquée que l'on a vécue au mois de décembre, l'équipe a su faire le dos rond. Aujourd'hui, on a retrouvé ce qui a fait notre force l'année dernière, à savoir le collectif. On l'avait un peu perdue en cours de route.

La grosse défaite à La Rochelle (53-27) lors de la 13eme journée a-t-elle servi d'électrochoc ?

Contre La Rochelle, on a vu du mieux dans l'état d'esprit. Cela nous avait fait défaut lors du match perdu à la maison face à Bordeaux (13-32). A La Rochelle, on a retrouvé cette volonté de ne rien lâcher, même si on en avait pris 50. Après ça, on a essayé de remettre les ingrédients qui faisaient notre force l'année dernière : la conquête, la défense et l'état d'esprit. Sur les cinq derniers matchs, ça s'est plutôt bien passé. Ça se voit au niveau comptable.

Comment faire pour éviter d'enrayer la machine ?

Il faut continuer à se remettre en question. Il reste huit matchs et notre objectif de qualification passera par des victoires. Il y aura des rencontres assez dures sur cette fin de championnat. A nous de bien travailler la semaine et de bien préparer les matchs pour conserver cette dynamique. Mais le plus dur reste à venir. Il ne faut pas relâcher la pression.

Dumora : « Pour cette fin de saison, j'ai envie de prendre du plaisir »

A titre personnel, vous vivez une saison plus délicate que la précédente, notamment à cause de votre blessure. Comment vous sentez-vous désormais ?

Concernant ma blessure, je me sens beaucoup mieux. La douleur est terminée. Le début de saison a été un peu compliqué de par les douleurs que j'avais à l'adducteur. D'un côté, être absent m'a fait un peu de bien aussi. J'ai pu travailler et revenir en forme. Durant les matchs, j'ai de bonnes sensations.

L'an dernier, vous aviez été l'un des acteurs majeurs du CO, notamment lors des phases finales...

Bien sûr, mais aujourd'hui j'ai faim. J'ai raté trois mois de compétition ! Pour cette fin de championnat, j'ai envie de prendre du plaisir sur le terrain avec les copains. Je suis à 100% prêt afin de répondre aux attentes des coachs.

Vous êtes sous contrat jusqu'en 2022 avec le CO. Allez-vous terminer votre carrière ici ?

Je ne sais pas du tout. En tout cas, c'est un objectif. Je me sens très bien ici à Castres avec ma famille, ma femme et mes enfants. Ça ne me dérangerait pas du tout, au contraire, de finir ma carrière ici à Castres. Mais le plus tard possible j'espère !

Dumora : « On veut finir dans le Top 6 »

Votre prochain adversaire sera Perpignan. Les Catalans sont déjà condamnés mais ont été auteurs d'une grosse performance à Montpellier. Comment abordez-vous cette rencontre ?

Je pense que ce sera un gros match face à Perpignan. Il ne faut surtout pas le prendre à la légère et sous-estimer cette équipe. Ils sont derniers du championnat mais n'ont jamais réellement pris de grosses raclées. A l'extérieur, ils ne lâchent jamais rien, comme à domicile. Ils vont venir ici décomplexés, sans pression particulière. A nous de prendre ce match très au sérieux. On s'est déjà fait surprendre à la maison trois fois cette saison.

Avec cinq réceptions lors des huit dernières journées de Top 14, Castres peut-il viser plus haut que la 5eme place actuelle ?

Nous, on veut finir dans le Top 6. Concernant les cinq réceptions, ce sont des matchs difficiles (Perpignan, La Rochelle, Montpellier, Toulouse et Toulon). Les déplacements seront également compliqués (Stade Français, Bordeaux et Agen) face à des équipes contre lesquelles on a perdu chez nous. On va essayer de remplir cet objectif de qualification en restant dans le Top 6.

Dumora : « On a tous à cœur de bien finir avec Christophe (Urios) »

C'est la dernière année avec Christophe Urios. Un nouveau titre de champion, ça serait un beau cadeau non ?

C'est sûr ! On a tous à cœur de bien finir l'épisode de cette dernière année avec Christophe. Que ce soit le staff ou les joueurs, le but est de finir le mieux possible. Il faut s'en donner les moyens et faire les choses dans l'ordre. Après la qualification, tout est possible avec ce système de phases finales. Après, on ne sait jamais ce qui peut arriver (rires).

Un petit mot sur l'équipe de France, les pensez-vous capables de réussir un exploit en Irlande dimanche ?

L'équipe de France est capable du meilleur comme du pire. On a vu un nouveau visage face à l'Ecosse. J'espère que ça sera le cas également face à l'Irlande et que l'équipe réalisera une grosse performance. Cela ramènera un peu de positif dans une période difficile pour la sélection nationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.