Top 14 - Castres : Blanc joker médical du CO

Top 14 - Castres : Blanc joker médical du CO©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le jeudi 29 septembre 2022 à 21h05

Ce jeudi, via son compte Twitter officiel, Castres, qui doit faire face à la grave blessure de Jérémy Fernandez, a annoncé l'arrivée du joker médical Julien Blanc.



Castres alimente la rubrique des transferts. L'Equipe l'annonçait mercredi, c'est officiel depuis jeudi. Le CO, huitième du classement après un total de quatre rencontres de Top 14 disputées, fait appel à un joker médical au poste de demi de mêlée. Et ce dernier n'est autre que Julien Blanc. Celui-ci sera amené à suppléer Jérémy Fernandez, pensionnaire du club tarnais et qui s'est tout récemment gravement blessé au niveau de son genou gauche. Une blessure intervenue pas plus tard que samedi après-midi, contre Brive (12-6). Depuis, le diagnostic est tombé et il est plutôt lourd : rupture des ligaments croisés. Une blessure qui va le tenir éloigné des terrains et des compétitions pendant de très nombreux mois. D'où l'envie de Castres de recruter un joker médical. Une envie du manager local, soit Pierre-Henry Broncan, pour une recherche qui n'avait pas mis bien longtemps avant d'être entamée.

Blanc n'a pas encore joué cette saison à Toulon

Ce fameux joker sera donc Blanc, aujourd'hui âgé de 30 ans et qui portait les couleurs de Toulon, actuel septième du classement de l'élite. Le principal intéressé, alors encore sous contrat jusqu'en 2023, se retrouvait quatrième dans la hiérarchie de sa formation, à ce poste de numéro neuf. Par conséquent, il n'avait, tout bonnement, pas joué la moindre minute de jeu, depuis l'entame de cette saison 2022-23. A Castres, il s'engage pour une durée d'une saison. Ce fameux joker médical ne pouvait finalement pas être Rory Kockott, tout juste retraité et qui a, depuis, intégré le staff, en charge de la défense. A son sujet, lors d'une conférence de presse qui s'était déroulée à l'occasion du mois de mai dernier, Broncan avait indiqué qu'il n'aurait pas à chercher bien loin, lors des prochains mois, pour trouver un joker médical à ce poste précis, en cas de besoin. Finalement, il n'en sera rien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.