Castres : La sonnette d'alarme tirée par le président Revol

Castres : La sonnette d'alarme tirée par le président Revol©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 31 janvier 2020 à 20h29

Face au risque de relégation qui pèse sur le club, profitant de la trêve internationale, le président du Castres Olympique a lancé un avertissement à ses joueurs.

Douzième du Top 14 avec un point d'avance sur le barragiste Agen et trois sur le dernier, le Stade Français Paris, le Castres Olympique est dans une situation difficile. Battu lors des trois dernières journées, le club entraîné par Mauricio Reggiardo n'est plus l'ombre de celui qui a été sacré champion de France en 2018. Face à un risque de relégation, et malgré le bon parcours européen de ses joueurs, le président castrais Pierre-Yves Revol a tiré la sonnette d'alarme dans un entretien accordé au site officiel du club. « Un bilan négatif. La défaite contre le Racing nous fait basculer du mauvais côté, celui de la lutte pour le maintien, a confié ce dernier à la question concernant le bilan du CO à la mi-saison. Avec une ambition revue à la baisse et plus de difficultés pour préparer l'avenir. » S'il admet volontiers que le club tarnais est dans « un creux » qui fait suite à « des résultats bien supérieurs à son statut et sa position budgétaire », Pierre-Yves Revol ne veut pas céder à la morosité en lançant un appel aux supporters. « J'ai toujours eu à l'esprit qu'avec notre modèle et notre budget, nous aurions probablement des moments plus difficiles. Nous y sommes, assure le dirigeant castrais. Il faut les affronter avec lucidité et détermination. C'est dans la difficulté que l'on peut estimer la force de nos valeurs collectives et cela vaut pour notre public. »

Revol : « Basculer en mode maintien »

Mais c'est également à ses joueurs que Pierre-Yves Revol a voulu lancer un message. « Certains clubs se préparent depuis le début de saison au maintien. Nous avions, nos joueurs avaient un autre objectif, confirme le président castrais. Tout le monde doit désormais basculer en mode maintien. » Un mode qui doit aller de pair avec un tout autre engagement de la part du groupe. « J'attends de chacun d'entre eux un investissement de tous les instants, tonne Pierre-Yves Revol. Les joueurs doivent eux aussi prendre leurs responsabilités et tout mettre en œuvre pour faire oublier la sortie de route contre le Racing. » Un maintien en fin de saison qui passera par un groupe plus soudé que jamais et c'est ce qu'attend le dirigeant tarnais. « La cohésion de l'ensemble du club est essentielle, assure ce dernier. Elle commence par un groupe de joueurs soudés et tournés à l'unisson de son management vers un objectif clair, le maintien en Top 14. Je crois que notre groupe a assez démontré dans le passé sa force collective et sa richesse humaine et qu'il ne s'éparpillera pas au gré des intérêts personnels. » Le mot d'ordre est désormais clair, la feuille de route pour parvenir l'objectif l'est tout autant.

Revol : « Il y aura un peu plus de changements »

Toutefois, la mauvaise passe vécue cette saison par le Castres Olympique ne restera pas sans conséquences, quel que soit le résultat à l'issue des 26 journées du Top 14. En effet, le CO doit se préparer à un bouleversement de son effectif. « En raison de notre moyenne d'âge et de la fin de contrats de nombreux joueurs, il y aura un peu plus de changements après une grande période de stabilité, assure Pierre-Yves Revol. Le recrutement est axé sur des talents émergents ou des joueurs à relancer même si nous pouvons aussi le compléter ici ou là par un joueur de haut niveau confirmé. » Une recette similaire à celle adoptée lors de la dernière décennie mais, comme le président castrais le signale, « la concurrence est chaque année plus dense et il nous faut être encore plus organisés et réactifs ». C'est à cette fin que Pierre-Henry Broncan va rejoindre Castres, lui qui est actuellement en poste à Bath comme analyste stratégique et qui a déjà donné quelques pistes pour le recrutement. « Le CO aura dans son effectif l'année prochaine quelques joueurs qui surprendront, prévient Pierre-Yves Revol. Mais tout cela ne se mettra en place que si nous sommes capables d'assurer notre maintien et qui plus est de le faire assez tôt dans la saison. C'est pour l'instant la priorité. » Les semaines à venir seront un révélateur pour le groupe castrais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.