Top 14 (Demi-finale) - UBB / Lucu : « C'est quelque chose de grand pour la ville, pour le club »

Marie Mahé, Media365 : publié le dimanche 23 juin 2024 à 12h00

Ce samedi soir, l'Union Bordeaux-Bègles s'est qualifiée pour la première finale de Top 14 de son histoire, depuis la fusion. De quoi forcément provoquer de la joie, côté bordelais, comme chez Maxime Lucu.

Ce fut serré jusqu'au bout. Ce samedi soir, l'Union Bordeaux-Bègles a battu, de justesse, le Stade Français (20-22), dans le cadre des demi-finales du Top 14. Les Bordelais décrochent la toute première qualification de leur histoire, depuis la fusion, pour la finale du championnat de France de rugby. De quoi forcément réjouir tout un club. A l'image du capitaine bordelais, à savoir le demi de mêlée international français Maxime Lucu, qui s'est exprimé, à l'issue de cette rencontre, dans des propos rapportés par l'AFP : "C'est une première pour nous, une nouveauté. Se dire qu'on va jouer une finale de championnat de France, c'est pour ça qu'on s'est préparés. On a réussi à casser ce spectre, c'est quelque chose de grand pour la ville, pour le club. C'est que du bonheur. On est heureux, on profite du moment mais, derrière, dans les vestiaires, ça a été le retour au calme. La réaction des mecs a été incroyable. On s'est projetés sur ce qui arrive vendredi : le Stade toulousain, c'est un gros gros morceau, un habitué des titres. Nous, non."

L'UBB était habituée des demies

Ces dernières saisons, l'Union Bordeaux-Bègles était habituée des demi-finales. L'UBB en avait même disputé trois consécutives dans l'élite, sans oublier deux autres sur la scène continentale, en Champions Cup (2021) mais également en Challenge Cup (2020). Lors de la finale du championnat de France, prévue ce vendredi soir à 21h05, l'UBB affrontera Toulouse, du côté du Stade Vélodrome. Fondé en 2006, le club girondin, né de la fusion entre le Stade bordelais, champion de France en 1899, 1904, 1905, 1906, 1907, 1909 et 1911, et le Club athlétique Bordeaux Bègles Gironde, champion de France en 1969 et 1991, va tenter d'ouvrir son palmarès. Mais, en face, les hommes de Yannick Bru auront à faire à l'ogre toulousain, tenant du titre et en quête d'un doublé après sa victoire en Champions Cup. Un défi immense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.