Le président de Bordeaux déçu par la blessure de Matthieu Jalibert

Le président de Bordeaux déçu par la blessure de Matthieu Jalibert©Media365

Matthieu Angosto, publié le dimanche 04 février 2018 à 15h55

Le président de l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti, s'est montré très déçu au micro de RMC suite à la blessure de Matthieu Jalibert. L'ouvreur souffre d'une rupture partielle du ligament postérieur du genou gauche, qui l'a forcé à quitter ses partenaires prématurément lors de France-Irlande (13-15).

L'équipe de France n'a pas été épargnée par les blessures pour son premier match du Tournoi des 6 Nations. Parmi les soldats tombés au combat, le Bordelais Matthieu Jalibert. Le demi d'ouverture de l'UBB souffre d'une rupture partielle du ligament postérieur du genou gauche, qui va l'éloigner des terrains entre un et trois mois. Un coup dur à la fois pour son club et pour l'équipe nationale. Mais pour Laurent Marti, le président girondin, il est possible que son joueur ait été jeté dans la fosse aux lions : « C'est un garçon qu'on connaît bien et qu'on a bien préparé progressivement. Mais il n'a que 19 ans, ne fait que 80 kilos et n'a fait son premier match que le 4 novembre », a-t-il regretté au micro de RMC. Avec si peu d'expérience du haut niveau, l'inquiétude était de mise à Bordeaux. « Samedi, c'est la violence du choc qui le blesse », déplore Marti. Pourtant, le président bordelais assure qu'il n'en veut pas au sélectionneur Jacques Brunel, ancien coach de l'UBB, avec qui il n'a pas discuté avant le match. « Je ne veux pas rentrer dans une attaque personnelle. Mais c'est une erreur générale et globale de lancer des gamins de 80 kilos au niveau international ». Une erreur coûteuse, puisque Jalibert sera indisponible pour le reste du Tournoi. En remplacement, c'est le Lyonnais Lionel Beauxis (32 ans, 20 sélections) qui a été appelé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.