Bordeaux-Bègles : Urios revient sur son altercation avec O'Gara

Bordeaux-Bègles : Urios revient sur son altercation avec O'Gara©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 03 avril 2022 à 10h10

A l'issue de la défaite de Bordeaux-Bègles contre La Rochelle samedi soir (15-16), Christophe Urios, le manager girondin, s'est notamment exprimé sur son altercation avec Ronan O'Gara.



Il y avait décidément de la tension samedi soir à Chaban-Delmas ! Lors d'un des chocs de la 22eme journée du Top 14 entre Bordeaux-Bègles et La Rochelle (15-16), une altercation entre Christophe Urios et Ronan O'Gara a même eu lieu en fin de première période. En effet, alors que l'Irlandais célébrait une action défensive des Maritimes, le manager des Girondins n'a pas du tout apprécié cette attitude. On a alors pu voir ce dernier se rapprocher de son homologue et le défier presque tête contre tête. Dans la continuité, Urios a même été proche de mettre une gifle à l'ancien ouvreur du Munster. « Ce n'est rien d'important, il n'a pas apprécié que j'encourage mes joueurs après un ballon récupéré près de notre ligne. (...) Sa réaction prouve la tension qu'il y avait sur ce match, mais il faut passer à autre chose », a tenu à dédramatiser O'Gara, dans des propos repris par Rugbyrama.

« O'Gara ? Ce mec est insupportable »

De son côté, en conférence de presse, si Urios est revenu sur cet incident, il semblait lui aussi être passé à autre chose. « Il m'a chambré, comme il fait chaque fois. Ce mec est insupportable. Je regrette que le 4eme ou 5eme arbitre n'ait pas fait son boulot. Comment peut-on entrer sur le terrain ? Comment peut-on brancher les gens ? Il a de la chance, vraiment. Il va en tribune, il fout la m... en tribune. Il va au bord du terrain, il fout la m... au bord du terrain. Il est insupportable. Vous me dites qu'il doit déjà passer en commission ? Mais je m'en fous, c'est fini. Je suis passé à autre chose. j'en ai rien à cirer de lui, a pour sa part expliqué le manager de l'UBB. (...) Il y avait de la tension, c'est bien. Il y en aura encore pendant quatre périodes (les deux équipes vont se retrouver deux fois en Champions Cup). Peut-être même au bord du terrain. » Les deux prochains duels entre ces deux formations promettent de faire des étincelles !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.