Bordeaux-Bègles : Radradra quittera l'UBB pour Bristol à la fin de la saison

Bordeaux-Bègles : Radradra quittera l'UBB pour Bristol à la fin de la saison©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 27 novembre 2019 à 11h25

Après deux saisons en Gironde, Semi Radradra (27 ans) quittera Bordeaux-Bègles l'été prochain. En fin de contrat en juin, l'explosif trois-quarts centre (ou ailier) fidjien de l'UBB s'est engagé pour trois saisons en faveur de Bristol, a annoncé le club anglais ce mercredi.

L'UBB perdra son dragster l'été prochain. Semi Radradra (27 ans), lié au club de Bordeaux-Bègles jusqu'en juin prochain, quittera la Gironde à l'issue de la saison. L'explosif trois-quarts centre international fidjien (10 sélections) capable également d'évoluer au poste d'ailier mettra le cap sur l'Angleterre et le club de Bristol. Les Bears, actuellement en tête de la Premiership avec le même nombre de points (14) que le co-leader Northampton, ont annoncé ce mercredi sur leur compte Twitter officiel l'arrivée de Radradra dans le cadre d'un contrat de trois ans. Un engagement s'élevant à trois millions de livres sterling (1,17 M€), à en croire nos confrères de Sud Ouest, qui rappellent que le Fidjien, de retour de la Coupe du Monde (deux essais), touche deux fois moins actuellement à l'UBB (600 000 € par an). Tout récemment encore, le président de l'UBB Laurent Marti s'était presque d'ailleurs déjà fait à à l'idée de devoir céder le Fidjien, aligné lors des trois derniers matchs de l'UBB après son retour du Japon. « On ne va pas prolonger un joueur que le manager n'a pas encore rencontré. S'il y a des surenchères financières, on ne pourra pas suivre », avait reconnu Marti à propos de celui dont un retour au XIII avait été évoqué, avant que l'intéressé, demi-finaliste du Mondial de rugby à XIII en 2013 avec le Fidji ne révèle qu'il souhaitait poursuivre l'aventure dans le XV.


Radradra voulait poursuivre à XV

« Je sais qu'il y a beaucoup de rumeurs qui courent et qui parlent d'un retour au XIII mais un retour à XIII n'est pas une option pour moi, avait assuré Radradra dans Sud Ouest. J'ai déjà fait mes preuves à XIII, j'ai fait le tour de la question (...) J'ai déjà prouvé que j'étais un des meilleurs Fidjiens dans cette ligue. Jouer à XV, ça me plaît, j'aime de plus en plus, je suis dans un environnement différent... J'ai encore beaucoup de choses à apprendre et des choses à prouver. » Auteur d'une première saison en Gironde très convaincante (21 matchs, dont 20 comme titulaire, 4 essais), l'ancien joueur de Toulon faisait naturellement l'objet de beaucoup de sollicitations en plus de Bristol. Lors de ce même entretien dans le journal local, Radradra, éliminé d'entrée du dernier Mondial malgré une victoire (la seule des Fidji) face à la Géorgie, avait assuré qu'il ne savait pas encore quelle orientation prendrait sa carrière. « Personne ne sait. C'est ma dernière année de contrat à Bordeaux, mon agent s'occupe du reste. Il étudiera les meilleures offres et on verra, je ne m'occupe seulement du rugby. J'aime cette équipe de Bordeaux, j'ai trouvé une famille ici. Ce club m'a donné une grande opportunité, il a découvert mon talent et m'a permis de devenir le joueur que je suis aujourd'hui. Mais à la fin, c'est une histoire de business. Je dois aussi prendre en compte ma famille. Je regarderai les meilleures options qui s'offrent à moi, et je ferai mon choix. » Un choix qui se nomme Bristol.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.