Bordeaux-Bègles / Jalibert : " On pourrait être la belle surprise cette année "

Bordeaux-Bègles / Jalibert : " On pourrait être la belle surprise cette année "©Media365

Thibault Laurens, publié le lundi 19 août 2019 à 18h21

De retour en Top 14 depuis 2011, Bordeaux-Bègles n'a jamais réussi à accrocher le wagon pour les phases finales du championnat. Mais avec l'arrivée d'un nouveau coach en la personne de Christophe Urios, cette saison pourrait être la bonne pour l'UBB. Un objectif fièrement annoncé par le demi d'ouverture Matthieu Jalibert.

Huitième, douzième, huitième, septième, septième, onzième, dixième... Ces dernières saisons, et depuis sa remontée dans l'élite, Bordeaux-Bègles n'a jamais goûté aux phases finales du Top 14. Pourtant, certaines saisons, l'UBB s'en est fortement rapproché, avant de s'effondrer en fin d'exercice. Mais avec le nouveau cycle qui se prépare et l'arrivée d'un nouvel entraîneur chevronné, à savoir Christophe Urios, les pensionnaires de Chaban-Delmas pourraient bien tirer leur épingle du jeu l'an prochain : « Il y aura forcément des déçus en fin de saison, explique Matthieu Jalibert lors de l'évènement de pré-saison organisé par la Ligue Nationale de Rugby. Il y aussi souvent des surprises (...) Alors pourquoi pas nous, on pourrait être la belle surprise cette année. » Cependant, il faudra que les coéquipiers de Jalibert montrent d'autres dispositions que celles entrevues lors du dernier match de préparation disputé contre Brive (défaite 27-28 après une deuxième mi-temps catastrophique).

Jalibert : « Urios ? Quelqu'un de cadré »



Christophe Urios, réputé pour son management et sa faculté à tirer le meilleur de ses joueurs, pourrait apporter ce petit supplément d'âme qui a cruellement fait défaut par le passé aux joueurs de Bordeaux-Bègles. Pour le numéro dix de l'UBB, l'ancien entraîneur de Castres dispose des capacités pour faire passer un cap au club girondin. « Urios, c'est quelqu'un de cadré. Il sait très bien où il veut aller, où il veut nous emmener. » Aux joueurs désormais de répondre sur le terrain alors que la première journée s'annonce déjà très compliquée avec la réception du champion de France en titre, le Stade Toulousain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.