Bayonne - Tayeb : "Avec le protocole Top 14, on aurait peut-être été épargnés"

Bayonne - Tayeb : "Avec le protocole Top 14, on aurait peut-être été épargnés"©Media365

Thomas Siniecki : publié le dimanche 03 janvier 2021 à 22h48

Alors que le variant anglais du Covid a frappé de plein fouet l'Aviron Bayonnais, son président a pris la parole pour dénoncer le protocole de l'EPRC (l'instance qui dirige le rugby européen). L'enjeu est crucial et urgent.



Le président de l'Aviron Bayonnais, Philippe Tayeb, a répondu à France 3 à propos du forfait forcé de son équipe en Challenge Cup, à cause de la contamination au Covid de plusieurs joueurs après le match contre Leicester il y a deux semaines : "A J-3, avec le protocole Top 14 qui est plus dur, on aurait peut-être été épargnés par ces contaminations qui remettent en cause tout le travail effectué par le staff depuis sept mois. C'est catastrophique, on a été très prudents durant tout ce temps, on a été épargnés cet été en demandant beaucoup de discipline à nos joueurs, qui se sont isolés en permanence et ne se sont pas exposés. Et nous voilà contaminés sur notre sol par une autre équipe, ce qui nous met en grande difficulté pour le reste de la saison."

La LNR demande des "tests trois jours avant les rencontres"

Tayeb a confirmé qu'il était pour lui "hors de question de reprendre un risque, aussi pour toutes les familles autour du club" : "Hors de question, donc, de se remettre en difficulté en recevant Zebre ou en allant à Leicester. Nous avons bientôt trois matchs à rattraper, je ne prendrai pas le risque d'envoyer mon équipe vers un autre protocole que celui que nous appliquons en Top 14." Une réunion d'urgence doit avoir lieu lundi pour demander une modification.


Selon L'Equipe, les clubs français envisagent de boycotter les compétitions européennes si rien ne change. "Depuis le mois de septembre, nous répétons que nous ne sommes pas d'accord avec leur façon de gérer les cas positifs, explique Bernard Dusfour, le président de la commission médicale de la LNR en France. Et surtout, nous demandons d'effectuer les tests trois jours avant les rencontres. Eux campent sur leur position, qui est celle des championnats britanniques : un test le lundi précédant le match et un traçage des cas contacts."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.