Transferts : Un échange Urdapilleta (Castres) - Botica (UBB) dans les tuyaux ?

Transferts : Un échange Urdapilleta (Castres) - Botica (UBB) dans les tuyaux ?©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 09 novembre 2020 à 17h10

Contraint de remplacer Botica l'été prochain, Bordeaux-Bègles pourrait se laisser tenter par le Castrais Benjamin Urdapilleta. Quant à Botica, il pourrait atterrir à... Castres.


Vers un échange entre Urdapilleta et Botica ? Le contrat de Ben Botica (31 ans) arrivant à terme, Bordeaux-Bègles s'est d'ores et déjà lancé sur la piste d'un nouvel ouvreur pour la saison prochaine. Et ce lundi, le Midi Olympique nous apprend que l'UBB aurait placé son curseur sur Benjamin Urdapilleta (34 ans). A l'instar de Botica, le demi d'ouverture argentin, aujourd'hui à Castres, verra son contrat se terminer à l'issue de l'exercice en cours. Le CO se retrouve donc lui aussi dans l'obligation de réfléchir dès maintenant à un nouveau numéro 10. Et tandis que l'UBB aurait fait du Castrais Urdapilleta sa priorité pour remplacer Botica, Castres, de son côté, étudierait de près le profil du... Néo-Zélandais, toujours à en croire les informations de nos confrères. Les deux demi d'ouverture pourraient donc se livrer à un chassé-croisé à l'intersaison, Botica passant de la Gironde au Tarn et Urdapilleta du Tarn à la Gironde. A l'origine, rien ne pouvait pourtant laisser présager que les deux hommes pourraient se croiser.

A l'origine, l'UBB visait un Jiff



Et pour cause, puisqu'à l'origine, l'UBB avait en tête de pallier le départ de Botica en enrôlant un Jiff (joueur issu des filières de formation). C'est ainsi que figuraient notamment sur la short-list initiale des ouvreurs envisagés par le club girondin des joueurs comme Antoine Hastoy (Pau) et Enzo Hervé, le demi d'ouverture de Brive. Malheureusement pour l'équipe classée à la huitième place du Top 14 après son carton de samedi dernier à domicile contre Bayonne (43-19), ni le Palois ni le Briviste n'était libre. L'UBB a donc dû revoir sa position, et la réflexion des dirigeants girondins se serait naturellement orientée vers l'expérimenté Urdapilleta (16 sélections avec les Pumas), arrivé à Castres il y a cinq ans après avoir découvert d'abord le championnat de France du côté d'Oyonnax, en Pro D2 puis, ensuite, en Top 14. Au CO, l'Argentin est devenu au fil des années l'une des valeurs sûres de l'élite à son poste. Et du même coup une cible inévitable pour Bordeaux-Bègles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.