Toulouse : Ntamack surpris d'être " déjà aussi en forme "

Toulouse : Ntamack surpris d'être " déjà aussi en forme "©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 21 juillet 2020 à 13h48

Dans l'attente de la reprise officielle, Romain Ntamack raconte son confinement. Fou de rugby, le jeune ouvreur de Toulouse parait déjà affûté.



Après une longue pause en raison de la pandémie de coronavirus, le rugby a repris ses droits. A l'entrainement en tout cas, déjà, avant la reprise du jeu. Le Stade Toulousain a retrouvé les terrains pour des séances collectives il y a une semaine, le 13 juillet, et cela a fait un bien fou à Romain Ntamack. Passionné par son sport, le jeune ouvreur du XV de France est déjà en forme, ce qui le surprend.

Ntamack a récupéré et joué aux cartes

« Je me sens bien, souligne le joueur de 20 ans dans L'Equipe. Ça m'étonne un peu, parce qu'avec la longue coupure je ne m'attendais pas à être déjà aussi en forme. » Les trois mois de pause en raison du confinement ont été délicats à vivre pour ce fou de ballon ovale. « Je crois que ça ne m'était jamais arrivé de passer autant de temps sans jouer », explique Ntamack qui a « profité des deux premières semaines du confinement pour bien récupérer. » « Il fallait que je trouve des choses à faire, sinon j'allais finir par me taper la tête contre les murs », relate le jeune sportif de 21 ans qui a passé le confinement avec trois amis. « Le matin, on utilisait les appareils de musculation et le vélo fournis par le Stade Toulousain pour transpirer un peu. Et l'après-midi, bah ! on s'occupait comme on pouvait. » Et puis, Ntamack a joué aux cartes : « On a joué à la belote, au rami, au président, à tous les jeux possibles et imaginables. »

Romain Ntamack a maintenant hâte de reprendre, même si le menu sera corsé. « Le calendrier va être très serré. On risque de faire le yoyo entre le Championnat, la Coupe d'Europe et l'équipe de France, ça va être rude », dit celui qui avait l'habitude de passer ses étés avec les Bleus (il compte 16 sélections).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.