Toulouse : Jaminet explique son choix

Toulouse : Jaminet explique son choix©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 15 avril 2022 à 11h26

Après avoir annoncé qu'il évoluerait à Toulouse lors des trois prochaines saisons, Melvyn Jaminet (22 ans) explique ce vendredi dans L'Equipe pourquoi il a fait ce choix. Au passage, l'arrière de l'USAP répond également aux critiques des supporters perpignanais, qu'il comprend néanmoins.


Melvyn Jaminet pour trois ans à Toulouse, c'est déjà presque de l'histoire ancienne. Le talentueux arrière de Perpignan a confirmé officiellement jeudi soir sur Canal Plus qu'il évoluerait dans la Ville Rose lors des trois prochaines saisons. Restait à savoir pourquoi le jeune international français de 22 ans avait décidé de quitter l'USAP avant la fin de son contrat (il était lié aux couleurs catalanes jusqu'en juin 2024) et pourquoi pour Toulouse et pas un autre club. L'intéressé répond aux deux questions ce vendredi dans L'Equipe. "C'est un choix mûrement réfléchi. Quand j'ai signé mon premier contrat pro avec l'USAP, le club voulait m'accompagner pour monter le plus haut possible. Mais j'avais des clauses de sortie si ma progression allait plus vite que prévu (...) J'ai été franc avec mon club en leur disant que j'avais été sollicité. J'ai eu leur aval. Ça a été un soulagement. Je ne voulais pas partir comme un voleur après tout ce que le club m'avait apporté." Une manière d'anticiper les critiques dont il fait l'objet de la part des supporters perpignanais depuis que ces derniers ont appris que leur nouvelle idole ne ferait plus vibrer le stade Aimé-Giral à la rentrée. Le futur Toulousain avoue qu'il s'y attendait et ne s'en offusque pas. Mieux : il comprend parfaitement que des fans aient pu le prendre pour cible.

Jaminet : "Ce n'est pas un choix qui me fait peur"

"À Perpignan, on ne parlait que de ça. C'est normal que ça énerve tout le monde, moi y compris. Des supporters m'ont défendu, d'autres moins. Aucun problème." "Malgré les critiques, je sens un fort soutien", ajoute de surcroît le Varois, qui reconnaît par ailleurs que le projet que le Stade toulousain a posé sur sa table lui a fait dire oui sans hésiter. "Le projet m'a plu tout de suite (...) Quand le Stade Toulousain vous contacte, c'est difficile de refuser. Toutes les conditions étaient réunies pour y aller (...) Au fond de moi, ça me faisait rêver." Et à ceux qui pensent qu'il prend un risque par rapport à son statut de titulaire indiscutable et indiscuté avec le XV de France, Jaminet répond aux contraire qu'en choisissant de rejoindre ce club qui lui donne "envie de gagner des titres et de jouer les phases finales chaque saison", cela ne peut être que "bénéfique (pour lui) en vue de l'équipe de France et d'une éventuellement Coupe du monde". "Je pars pour évoluer, élever mon niveau de jeu. Ce n'est pas un choix qui me fait peur", confie l'arrière de l'USAP, sans cacher qu'il ne s'attendait pas à réaliser une telle saison et a encore du mal aujourd'hui à réaliser ce qui lui arrive. "Parfois, je me dis que c'est fou!" A-t-il vraiment tort ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.