Toulouse-Clermont : Les clés du match

Toulouse-Clermont : Les clés du match©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le dimanche 26 septembre 2021 à 19h51

Le 4eme épisode de Top 14 s'achève ce dimanche par un joli feu d'artifice avec l'affiche Toulouse-Clermont (21h). On vous dévoile certaines clés de cette rencontre cinq étoiles.



Champion d'Europe et de France en titre, le Stade Toulousain a parfaitement entamé la défense de son titre hexagonal avec trois victoires en autant de sorties en ce début de saison. Leader avant même de disputer le match de clôture du 4eme chapitre de Top 14 à domicile contre Clermont, le club de la Ville rose peut s'envoler à cinq, voire à six longueurs de son dauphin au classement, le Racing 92, en cas de victoire ce dimanche. Néanmoins, la tâche ne s'annonce pas du tout aisé face à un XV des Volcans regorgeant de talent à tous les postes. Quelles sont les clés et les zones stratégiques qui détermineront de quel côté penchera la balance ?

La charnière et le jeu au pied

Bien évidemment, les pièces-maîtresses aux postes de direction vont énormément peser. Dans les rangs stadistes, les deux internationaux français Antoine Dupont et Romain Ntamack semblent disposer d'une longueur d'avance sur le duo Sébastien Bézy - Camille Lopez. Bien que la paire auvergnate représente une des meilleures du championnat, leurs homologues toulousains se montrent régulièrement plus décisifs sur le plan individuel et sont capables de changer le cours d'une rencontre à tout moment. Et si le jeu au pied de Lopez demeure hors-pair, la charnière rouge et noire sera délestée de la charge du but, attribuée à l'arrière Thomas Ramos. Une pression en moins et une attention intégralement focalisée sur la direction des opérations.

Le centre du terrain

Ugo Mola aligne Pita Ahki et Zack Holmes au centre, un duo complémentaire. En face, on recense davantage de talent avec le néo-international tricolore Tani Vili et l'excellent Damian Penaud, déplacé de l'aile droite pour retrouver ses premières amours. Un alliage rare mais détonant avec la puissance et le panache du premier cité et le côté félin dévoreur d'espaces du fils de l'ancien ouvreur des Bleus Alain Penaud. Cependant, les deux Jaunards n'ont jamais évolué ensemble en match officiel et une première chez un concurrent tel que le Stade Toulousain n'est pas un cadeau.

La 3eme ligne

Disposant de trois internationaux français au coup d'envoi avec Anthony Jelonch, François Cros et Selevasio Tolofua, Toulouse est armé. Ce dernier, omniprésent dans le jeu, bénéficiera d'une certaine liberté tant ses deux acolytes abattent un volume de travail énorme dans la bataille des rucks et sur le plan défensif. Cependant ils auront un beau duel à disputer face au prometteur Alexandre Fischer et Peceli Yato dont la puissance et l'activité sont des plus redoutables. L'expérimenté Fritz Lee, toujours aussi rugueux dans le combat, chaperonnera ses deux partenaires depuis son poste de 3eme ligne centre.

La conquête

Le rugby commence devant et si la conquête est défaillante, l'équipe ne jouit pas de munitions. En mêlée, le Stade Toulousain possède de sérieux arguments avec les numéros un du XV de France à leurs postes, Cyril Baille et Julien Marchand en première ligne. Si celui-ci sera remplaçant ce dimanche, le titulaire du poste, Peato Mauvaka, est également international. Les Jaunards déplorent pour leur part l'absence de Rabah Slimani. Toutefois, les piliers Cristian Ojovan et Peni Ravai demeurent des valeurs sûres du championnat. Quant au domaine de la touche, la tour de contrôle Rory Arnold devrait une nouvelle fois apporter une véritable moisson aux Rouge et Noir. Attention cependant à l'expérience et à la science de ce lancement de jeu des deux expérimentés Sébastien Vahaamahina et Paul Jedrasiak, tous deux titulaires en 2eme ligne à Clermont.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.