Toulouse : Capuozzo, le saut de l'ange

Toulouse : Capuozzo, le saut de l'ange©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 28 septembre 2022 à 14h45

Antoine Dupont est le premier à vanter les mérites d'Ange Capuozzo, son nouveau partenaire à l'aile sous le maillot du Stade Toulousain. L'Italien apporte un sacré vent de fraîcheur dans les rangs des hommes d'Ugo Mola.



A 23 ans mais des airs de frêle adolescent, Ange Capuozzo faisait presque peur à voir sous le maillot de Toulouse, pour ceux qui ne le connaissaient pas encore. Mais bien évidemment, ce n'est pas un hasard si le Stade s'est rabattu sur l'ancien joueur de Grenoble. Et plus personne, désormais, ne se pose de question à son sujet, après son match référence du week-end face au Racing (37-10) marqué par son premier essai de la saison au terme d'une interception majuscule pour une course effrénée de 80 mètres. Antoine Dupont, lui, connaissait déjà le lascar et adoube son nouveau coéquipier : "En Pro D2, on voyait déjà ce dont il était capable, donc je n'avais pas trop de doute sur le fait qu'il se fasse vite au Top 14. Au bout de trois ou quatre journées, on le voit déjà et ça grandira au fil de la saison. J'ai confiance en lui."

L'international italien (bien que natif de France) aime avoir ce "maximum d'opportunités afin d'être difficile à lire pour les autres, c'est une petite liberté supplémentaire qui est agréable". Quoi de mieux, en effet, que l'écrin du Stade Toulousain pour faire éclater le maximum de son potentiel ? "Quand il y a de l'espace, on n'est pas seul, et d'autres peuvent faire la différence aussi. C'est très agréable, il faut continuer car on y prend goût." Thomas Ramos salue son point fort, "forcément la vitesse et les appuis" : "C'est très bien qu'il puisse les exprimer, il fait un bon match défensivement aussi." Dès sa première titularisation, on l'a ainsi vu plaquer avec brio Francis Saili à l'entrée de ses 22 mètres, alors que le centre international néo-zélandais pouvait filer droit à l'essai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.