Toulon : Guirado n'a rien oublié

Toulon : Guirado n'a rien oublié©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 28 mai 2019 à 12h19

Dans une interview accordée à L'Equipe, le talonneur Guilhem Guirado (33 ans) est revenu sur la saison très compliquée qu'il vient de vivre avec Toulon et avec le XV de France.

Il y a des saisons où rien ne va, et l'exercice 2018-19 est clairement l'un des pires vécus par Guilhem Guirado. Neuvième du Top 14 avec Toulon à treize points des phases finales et capitaine d'un XV de France à la dérive, seulement quatrième du Tournoi des 6 Nations (2v-3d), le talonneur de bientôt 33 ans a fait le bilan de sa saison dans un entretien accordé à L'Equipe, alors qu'il s'apprête à quitter Toulon pour Montpellier. « Rien n'est oublié. Tout est ancré en moi. On va dire que je poursuis mon apprentissage, même après plus de dix ans de carrière », confie-t-il pour débuter. Alors que son statut de capitaine des Bleus a été remis en cause pendant le Tournoi des 6 Nations, Guilhem Guirado avait expliqué qu'il était « rancunier à mort » et qu'il répondrait « en temps voulu » à ses détracteurs. Mais ce temps n'est pas encore arrivé. « Je ne sais même pas si ça vaudra le coup que j'en parle pendant ma carrière. Mais je n'oublie pas. Je n'en parle pas, car j'ai trop de respect envers mon sport, mon métier, les gens qui l'ont pratiqué. Je suis de nature réservée et, de par ma fonction (capitaine), je pèse toujours le pour et le contre avant de m'exprimer, car une seule phrase sortie de son contexte - certains en ont l'habitude - et tout peut être déformé et mal perçu. Je ne pense donc pas que ce soit opportun de répondre, même si j'ai été déçu. Car vous ne pouvez pas savoir ce que je m'inflige à propos de mes performances après les matchs. C'est toujours de la souffrance. »

Guirado : "J'ai envie de me retrousser les manches"

Concernant la prochaine Coupe du Monde au Japon, que d'aucuns annoncent comme très difficile pour les Bleus (passeront-ils le premier tour, alors qu'ils sont dans la même poule que l'Angleterre et l'Argentine ?), Guilhem Guirado tient à rappeler que tout ne se jouera pas sur l'aspect physique, mais bel et bien sur l'aspect rugbystique, pour lequel Fabien Galthié a été appelé à la rescousse : « En 2015, on n'avait jamais eu une préparation aussi dure, tous les joueurs vous le diront, et ce n'est pas pour autant qu'au niveau "rugbystique" on était au point. Il faut arrêter de penser que ça fera tout. Mais courir un peu plus vite, un peu plus longtemps, je suis d'accord [...] Bien sûr qu'on va travailler physiquement, mais pas seulement. Le rugby reste la base. Il faut savoir bien jouer au rugby. » Même si l'âge avance et qu'il a vécu une saison délicate, l'ancien Perpignanais a toujours la foi et a hâte de débuter son aventure montpelliéraine : « J'ai envie de me retrousser les manches et de repartir vers la prochaine. Je vais avoir un nouveau challenge, très excitant, à Montpellier où je devrai faire ma place dans un groupe. J'ai toujours la même passion, la même envie. Parfois, tu peux être déçu, avoir des situations difficiles à gérer, mais ça fait partie de la remise en question. » Mais avant cela, il y a une Coupe du Monde à disputer avec les Bleus, et il n'est pas dit que ce soit une partie de plaisir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.