Top 14 - Montpellier : Altrad n'a d'yeux que pour Azéma

Top 14 - Montpellier : Altrad n'a d'yeux que pour Azéma©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 17 avril 2021 à 12h59

La volonté de Montpellier et de son président Mohed Altrad est d'offrir le poste d'entraineur à Franck Azéma, qui partira de Clermont à l'issue de la saison. L'homme d'affaires ne cible personne d'autre.



Franck Azéma va quitter son poste d'entraineur de Clermont après onze années passées au club, dont sept à la tête de l'équipe. Eliminée de la Champions Cup au stade des quarts de finale par Toulouse, l'ASM espère toutefois écrire une dernière belle page avec son futur ex-coach, avec qui elle a remporté le Top 14 en 2017 et le Challenge européen deux ans plus tard. Une fois la saison terminée, cela devrait sérieusement s'agiter autour de l'homme de 50 ans. L'une des pistes les plus évoquées pour la suite de sa carrière d'entraineur vient de Montpellier. Et pour en parler, personne n'est mieux placé que le propriétaire et président du MHR, Mohed Altrad. L'homme d'affaires a accordé un entretien à RMC Sport à ce sujet. Et il n'a pas tourné autour du pot. Franck Azéma est bien la priorité du club où il a joué entre 1994 et 1996.

Altrad ne pense qu'à Azéma

« Franck nous intéresse. Le poste l'intéresse. C'est lui-même qui l'a dit. Clermont a déclaré dans la presse qu'il le libérait et qu'il comptait sur quelqu'un d'autre. Le job est pour Franck. Mais Franck ne peut pas le prendre. Et je ne peux pas lui donner tant qu'il n'est pas libéré. Juridiquement, on ne peut avoir deux contrats avec deux clubs différents, a déclaré Altrad, se retrouvant dans une position inconfortable mais plus que jamais déterminé à aller au bout de son idée. On ne cherche pas d'entraineur ailleurs. On a dit que le job était pour Franck. C'est clair. » De plus, Mohed Altrad sait que Philippe Saint-André, venu remplacer Xavier Garbajosa en cours de saison, ne restera pas sur le banc la saison prochaine. « Lorsque Philippe nous a rejoints, son souhait était de ne pas entrainer. Il est venu en tant que directeur du rugby. C'était clair », a-t-il suivi à propos de l'ancien sélectionneur du XV de France. Raison de plus pour rapatrier Franck Azéma en Occitanie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.