Top 14 : Les mondialistes attendus

Top 14 : Les mondialistes attendus©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le lundi 14 octobre 2019 à 18h57

A moins d'une semaine des quarts de finale de la Coupe du Monde, 42 joueurs sont de retour en Top 14 pour le plus grand bonheur du Racing 92 et du Stade Français (5 chacun). 38 sont encore présents au Japon pour disputer les phases finales.

Ces retours ne suffiront peut-être pas. Lanterne rouge du Top 14 après sept journées, le Stade Français va enregistrer cette semaine les retours de cinq internationaux, partis au Japon pour disputer la Coupe du Monde. Si l'Argentin Nicolas Sanchez était en tribunes ce dimanche pour la victoire du club parisien face à Toulon (33-30), tous n'ont pas encore retrouvé la France à l'image du Samoan Paul Alo-Emile, du Géorgien Giorgi Melikidze, du Fidjien Waisea Nayacalevu et de la recrue phare Pablo Matera. Des arrivées qui pourraient aider le club de la capitale à obtenir un bon résultat sur la pelouse d'Agen le week-end prochain (samedi à 18h). Heyneke Meyer pourrait s'appuyer sur ces internationaux pour signer une deuxième victoire en deux matchs même si cela ne suffira pas pour sauver deux premiers blocs ratés. Surtout que pour la neuvième journée du championnat (le week-end du 9 et 10 novembre), le Mondial nippon aura rendu son verdict et toutes les équipes se retrouveront au complet.

Le Racing ravi, Toulouse ne voit pas la différence

A l'instar du Stade Français, l'autre club francilien va également enregistrer les retours de cinq joueurs. Les Fidjiens Leone Nakarawa et Ben Volavola, l'Écossais Finn Russell, le Tongien Ben Tameifuna et le Géorgien Guram Gogichashvili vont tenter de relancer leur équipe sur le terrain de La Rochelle après seulement trois succès depuis le début de la saison.  Des bonnes nouvelles pour certains clubs en difficulté alors que d'autres formations comme Toulouse ou encore Lyon ne devraient pas sentir la différence. Sur ses huit internationaux, le club haut-garonnais n'en verra aucun si ce n'est devant la télé pour assister à leurs quarts de finale. Seul l'arrière Thomas Ramos, auteur d'une bonne performance à Castres samedi, peut aider Ugo Mola. Pierre Mignoni, lui, ne comptait que deux mondialistes dans son effectif et verra Josua Tuisova rejoindre son nouveau club. Ces deux clubs devraient donc poursuivre sur leur lancée alors que l'Union Bordeaux-Bègles, auteur d'un début de saison fracassant, peut compter sur quatre éléments de retour en Gironde.

Agen, Bayonne, Brive et Castres au complet

Ils n'étaient pas les plus impactés par la Coupe du Monde. Outre Agen, qui n'avait perdu qu'un seul joueur (le Tongien Paula Ngauamo), Bayonne (3 joueurs), Brive (4) et Castres (4) comptaient tout de même plusieurs internationaux au Japon. La fin de la phase de poules va permettre à ces formations de récupérer tous leurs éléments et de se retrouver au complet pour la prochaine journée. Ainsi, Brive et Bayonne vont notamment pouvoir confirmer leur bon début de saison avant de voir les grosses armadas du Top 14 se dresser devant eux. Même si les mondialistes ont besoin de vacances, comme la loi française l'impose, il ne serait pas étonnant d'en voir quelques-uns fouler les pelouses tricolores le week-end prochain puisque deux semaines sont réservées à la Coupe du Monde dans la foulée. Sans oublier le début des campagnes européennes mi-novembre et l'intérêt de certains clubs pour la Challenge Cup...

Les mondialistes de retour par club
Agen (1/1) : Ngauamo (Tonga)
Bayonne (3/3) : Hingano (Tonga), Van Jaarsveld et Van Lill (Namibie)
Bordeaux-Bègles (4/5) : Gorgadze (Géorgie), Radradra et Ravai (Fidji), Seuteni (Samoa)
Brive (4/4) : Abzhandadze, Giorgadze, Karkadze et Lobzhanidze (Géorgie)
Castres (4/4) : Nakosi (Fidji), Tierney (Canada), Urdapilleta (Argentine) et Vaipulu (Tonga)
Clermont (3/9) : Laidlaw (Écosse), Nanai-Williams (Samoa) et Yato (Fidji)
La Rochelle (2/4) : Botia et Murimurivalu (Fidji)
Lyon (1/2) : Tuisova (Fidji)
Montpellier (4/9) : Aprasidze, Chilachava, Mikautadze et Nariashvili (Géorgie)
Stade Français (5/8) : Alo-Emile (Samoa), Matera et Sanchez (Argentine), Melikidze (Géorgie), Nayacalevu (Fidji)
Pau (3/4) : Fisi'Ihoi (Tonga), Vatubua et Waqaniburotu (Fidji)
Racing 92 (5/11) : Gogichashvili (Géorgie), Nakarawa et Volavola (Fidji), Russell (Écosse), Tameifuna (Tonga)
Toulon (3/8) : Gigashvili et Gorgodze (Géorgie), Parisse (Italie)
Toulouse (0/8) : Aucun

Vos réactions doivent respecter nos CGU.