Top 14 : Le salary cap revu à la hausse

Top 14 : Le salary cap revu à la hausse©Media365
A lire aussi

Marouane Sair, publié le mercredi 19 septembre 2018 à 15h51

La Ligue nationale de rugby a annoncé ce mercredi que de nouvelles mesures seront prises concernant le salary cap. Le plafonnement de la masse salariale passera de 10 millions d'euros à 11,3 millions d'euros pour les trois prochaines saisons.

La Ligue nationale de rugby a décidé, ce mercredi, de modifier le dispositif du salary cap. Désormais, le plafond des salaires sera de 11,3 millions d'euros, contre 10 millions auparavant, et cela pour les trois saisons à venir. Ce type de mesure est unique dans le sport hexagonal : « Le rugby professionnel est le seul sport en France à s'être doté d'un mécanisme de plafonnement de la masse salariale des clubs, rappelle la LNR, présidée par Paul Goze (photo) dans un communiqué. Ce choix d'autorégulation, voté par les 30 clubs professionnels, a le double avantage de préserver l'équilibre financier des clubs mais également de garantir l'équité et l'attractivité des championnats de Top 14 et de Pro D2. »

Les dérogations supprimées


L'instance nationale en charge de l'Ovalie ajoute que les dérogations ont été supprimées, par souci de simplification : « Ces dernières saisons, le plafond du salary cap était fixé à 10 millions d'euros, avec des dérogations relatives aux contrats espoirs, aux premiers contrats professionnels et aux jokers médicaux, qui ont représenté un montant cumulé de 1,3 million d'euros au maximum. Dans un souci de simplification, ces trois dérogations sont supprimées et le salary cap est fixé pour tous à 11,3 millions d'euros », a expliqué la LNR, qui, pour faire respecter ces mesures, a choisi d'être plus sévère dans les sanctions. Les clubs qui ne respecteraient pas ces nouvelles décisions pourraient être interdits de recrutement pendant trois ans (au maximum). De plus, la Ligue annonce qu'elle va créer une chambre de médiation indépendante, afin de régler les litiges dans ce domaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.