Top 14 : La Rochelle, Montpellier et le Racing en barrages, Castres au tapis

Top 14  : La Rochelle, Montpellier et le Racing en barrages, Castres au tapis©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le samedi 25 mai 2019 à 18h11

Le Top 14 a livré son verdict ce samedi. Au terme d'une après-midi complètement folle, les qualifiés pour les phases-finales sont désormais connus. Toulouse, Clermont et le LOU ont été rejoints par le Racing 92, qui a facilement disposé d'Agen (3-35), La Rochelle, qui écrasé Bordeaux-Bègles à Marcel-Deflandre (81-12) et Montpellier, qui s'est une nouvelle fois imposé sur la pelouse de Clermont (27-28). La très mauvaise opération est à mettre au compte de Castres, qui s'est incliné à domicile face à Toulon (16-25). Le champion de France en titre ne disputera donc pas les phases finales. Dans les autres matchs, Toulouse a étrillé Perpignan (47-7), Lyon a remporté le derby face à Grenoble (23-24) et le Stade Français a écarté la Section Paloise (31-17).

Le Racing en maîtrise


La logique a été respecté sur la pelouse d'Armandie. Face à une équipe d'Agen remaniée, le Racing 92 s'est logiquement imposé (3-35). Si les Franciliens n'avaient besoin que d'un match nul pour assurer leur qualification en phases finales, ils ont fait beaucoup mieux. Dominateurs dans tous les domaines mais embêtés par une équipe d'Agen très joueuse comme à son habitude, les Ciel et Blanc ont rapidement pris l'avantage dans le match. Les visiteurs ont inscrit cinq essais (Klemenczak 3eme, Dulin 11eme, Nakarawa 46eme, Vakatawa 61eme, Dupichot 64eme) sans en encaisser un seul. Un succès bonifié qui place les hommes de Laurent Travers et de Laurent Labit à la quatrième place du championnat, synonyme de barrage à domicile. Un barrage face à La Rochelle, qui se disputera d'ailleurs à Colombes et non à la Paris La Défense Arena, concert de Mylène Farmer dans l'habituelle enceinte du Racing oblige.

Castres se saborde et dit adieu aux barrages


C'est la grosse surprise de la journée. Battu pour la sixième fois de la saison à domicile, samedi face à Toulon (16-25), le Castres Olympique ne disputera pas les phases finales, et ce pour la première fois depuis quatre ans. Le champion de France en titre a totalement déjoué sur sa pelouse et balbutié son rugby. Indiscipliné, brouillon, le CO a subi les offensives d'une équipe toulonnaise totalement décomplexée et qui avait à coeur d'offrir une dernière victoire à ses nombreux partants. Mission réussie, grâce aux réalisations d'Ikpefan (29,57eme) et de Belleau (35eme). Les essais de Urdapilleta (19eme) et Jenneker (77eme) n'auront pas suffi. Face à la jeunesse du RCT, Castres n'a jamais été en mesure de trouver la solution. Christophe Urios ne disputera donc pas un nouveau barrage de Top 14 avec les Tarnais, lui qui rejoindra Bordeaux-Bègles l'an prochain, et pourra regretter les défaites à domicile face à Toulouse et Montpellier lors des dernières semaines.

Montpellier, une remontada incroyable



Montpellier c'est incroyable ! Pour la cinquième fois consécutive, le MHR s'est imposé sur la pelouse de Clermont (27-28). Une rencontre exceptionnelle durant laquelle les trente acteurs se sont envoyés sans relâche. Pragmatique, en décidant de prendre les points dans un premier temps, la bande à Vern Cotter a réalisé le match quasiment parfait pour arracher sa qualification en phase finale. Mention spéciale au jeune talonneur Youri Delhommel, auteur de deux essais (23,64eme) et qui devait sa titularisation à la blessure de Bismarck Du Plessis, l'habituel titulaire. Si la tâche était extrêmement compliquée, l'excellente dynamique montpelliéraine (huit victoires lors des neuf dernières rencontres) a permis aux Cistes de croire à cet exploit incroyable. Un exploit qui permet au MHR d'accrocher la sixième place et de disputer un barrage sur la pelouse de Lyon. Par ailleurs, il s'agit de la première défaite à Marcel-Michelin pour Clermont cette saison, qui enchaîne une deuxième défaite consécutive après le revers à Mayol face à Toulon.

La Rochelle sans pitié pour Bordeaux-Bègles


La Rochelle conjure enfin le mauvais sort ! Après avoir manqué la qualification lors de la dernière journée, les Rochelais tiennent leur billet pour les phases finales après la large victoire face à Bordeaux-Bègles (81-12) de Maritimes absolument déchaînés ce samedi. A l'image de leur succès face à Pau, les Jaune et Noir se sont appuyés sur une ligne de trois-quarts absolument diabolique. Auteurs de douze essais, avec notamment un triplé pour Vincent Rattez, les hommes de Xavier Garbajosa n'ont fait qu'une bouchée d'une UBB totalement dépassé et probablement déjà en vacances. Fort de cette victoire à cinq points, la Rochelle se positionne à la cinquième place et se déplacera sur la pelouse du Racing 92.

Toulouse se régale, le derby pour le LOU, le Stade Français finit bien

Outre ces quatre rencontres durant laquelle la tension a parfois atteint son paroxysme, trois matchs dénués d'enjeux se tenaient également ce samedi. Pour sa dernière à Ernest-Wallon avant la demi-finale, Toulouse a fait le job contre Perpignan (47-7). Les hommes d'Ugo Mola se sont fait plaisir, inscrivant sept essais. Des réalisations qui permettent aux Toulousains de battre le record d'essais sur une saison (102), tout comme le nombre de points engrangés en saison régulière (96). En face, la lanterne rouge n'a rien pu faire. Pire encore : il a fallu attendre la 82eme minute pour que les Catalans débloquent leur compteur grâce à un essai de Tutaia. Les Rouge et Noir, contrairement à Clermont, ont réussi leur répétition avant leur demi-finale. Troisième du classement et assuré de disputer un barrage à domicile, le premier de son histoire, le LOU a remporté le derby sur la pelouse de Grenoble (23-24). En dépit d'une équipe remaniée afin de préparer les phases finales, les jeunes Lyonnais se sont montré très sérieux, posant de nombreux problèmes à une équipe grenobloise en difficulté mais valeureuse. Une énième défaite à la maison qui pourrait faire mal à la tête des Isérois, alors qu'ils devront remporter un barrage d'accession face au perdant de la finale de Pro D2 afin de sauver leur peau dans l'élite. Enfin, le duel du ventre mou a tourné à l'avantage du Stade Français contre Pau (31-17). Une victoire qui permet aux hommes d'Heyneke Meyer de terminer sur une bonne note après leur défaite à Montpellier la semaine dernière.

Classement final du Top 14 

1 - Toulouse  96 points

2 - Clermont  83 points

3 - Lyon  78 points

4 - Racing 92  74 points

5 - La Rochelle  71 points

6 - Montpellier  70 points

7 - Castres 69 points

8 - Stade Français  64 points

9 - Toulon  57 points

10 - Bordeaux-Bègles  57 points

11 - Pau  43 points

12 - Agen  38 points

13 - Grenoble  29 points

14 - Perpignan  12 points

Les affiches des phases-finales 

Barrages

Vendredi 31 mai 2019

21h00 : Racing 92 - La Rochelle

Samedi 1 juin 2019

17h00 : Lyon - Montpellier

Demi-finales

Samedi 8 juin 2019

21h00 : Toulouse - Racing 92 ou La Rochelle

Dimanche 9 juin 2019

16h30 : Clermont - Lyon ou Montpellier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.