Top 14 : La reprise est cruciale pour les clubs selon Paul Goze

Top 14 : La reprise est cruciale pour les clubs selon Paul Goze©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 31 août 2020 à 13h25

Lors de la conférence de presse de lancement de la saison de Top 14 et de Pro D2, Paul Goze a insisté sur l'importance de relancer les compétitions pour la survie des clubs.



Après six mois de pause forcée, le Top 14 et la Pro D2 préparent leur reprise. Sur fond de propagation du coronavirus dans plusieurs clubs, la Ligue Nationale de rugby a organisé ce lundi sa « causerie de rentrée » à distance alors que les deux championnats professionnels doivent lancer leur saison 2020-2021 ce week-end. « Ce sera d'une façon différente mais il faut que nous reprenions. Pour le rugby professionnel, il n'y a pas le choix, a tonné Paul Goze à l'occasion de cette conférence de presse. Il faut que nous rejouions rapidement, dès le week-end prochain bien évidemment. » Mais, alors que des clubs comme le Stade Français Paris et Lyon ont été touchés par le coronavirus, le président de la LNR assure que « cela ne veut pas dire prend des risques, ni pour les joueurs, ni les arbitres, ni l'encadrement », mettant en avant le protocole strict mis en place par l'instance.

Goze met en avant des clubs en « péril »

Une reprise qui sera notamment marquée par la limite à 5000 personnes dans les stades imposée par le gouvernement, avec des dérogations qui resteront rares. Alors que les clubs comptent sur les recettes engrangées lors des jours de matchs, Paul Goze l'assure : « Nos clubs sont en péril ». En effet, selon la LNR, les clubs professionnels français pourraient perdre entre 30 et 35 millions d'euros à l'occasion des deux premiers mois de compétition avec l'application stricte de cette jauge. Mais, malgré tout, Paul Goze compte voir le Top 14 et la Pro D2 reprendre dès ce week-end. « On se dit qu'après ces six mois d'interruption de très belles choses vont se profiler devant nous. On va jouer malgré l'épidémie, d'une manière un peu différente, ajoute le président de la LNR. Il faut apprendre à vivre avec cette situation. » Reste que, à l'image du Tour de France, l'incertitude est grande quant à la possibilité de jouer tous les matchs sans report, voire annulation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.