Top 14 : La Commission Européenne saisie par la LNR contre World Rugby

Top 14 : La Commission Européenne saisie par la LNR contre World Rugby©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 11 septembre 2020 à 21h00

En croisade contre la fenêtre internationale d'automne élargie, la LNR a saisi la Commission Européenne pour contester le règlement 9 de World Rugby.



La tension va grandissante entre la Ligue Nationale de rugby et World Rugby. Alors que l'instance gérant le rugby professionnel français a déjà mis en demeure la fédération internationale afin de la contraindre à une plus grande concertation au sujet de la fenêtre internationale d'automne, elle a ensuite contesté devant la justice le fonctionnement de World Rugby et, déjà, le règlement 9 sur la mise à disposition des joueurs pour les sélections nationales. Cette fois, selon une information du quotidien britannique The Times, c'est au niveau européen que la LNR a décidé de frapper. Cette dernière a, en effet, déposé ce mercredi un recours devant la Commission Européenne pour contester la validité du règlement 9 de World Rugby sur fond de discorde concernant la fenêtre internationale d'automne.

La LNR se donne les moyens de contraindre World Rugby

Cette décision intervient alors que World Rugby et le Comité des 6 Nations ont confirmé le calendrier de cette fenêtre élargie à sept semaines et six matchs. En effet, le XV de France jouera un match de préparation face au pays de Galles avant de conclure face à l'Irlande le Tournoi des 6 Nations interrompu au printemps par la crise sanitaire. Ensuite, les internationaux tricolores prendront part à l'« Autumn Nations Cup » un tournoi à huit nations où les Bleus affronteront les Fidji, l'Ecosse et l'Italie avant un match de classement. Afin de l'assister sur le plan légal dans la procédure devant les instances européennes, la LNR s'est adjoint les services du cabinet d'avocat Jones Day, dont la spécialité est le droit de la concurrence. Une procédure qui pourrait changer beaucoup de choses dans les relations entre clubs et fédérations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.