Top 14 (J8) : Le Racing 92 et Lyon gagnent à domicile, Montpellier s'impose à Pau

Top 14 (J8) : Le Racing 92 et Lyon gagnent à domicile, Montpellier s'impose à Pau©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 28 octobre 2017 à 20h31

Lyon s'est imposé contre Oyonnax, Montpellier a gagné à Pau et le Racing 92 a renversé Bordeaux lors du multiplex de la huitième journée de Top 14.

Les Lyonnais ont mis du temps avant de rentrer dans la rencontre mais ont trouvé la solution pour s'imposer 52-18 contre Oyonnax. Ben Botica avait pourtant inscrit le premier essai de la rencontre après une interception (10-0). Mais Alexis Palisson a sonné le réveil lyonnais après une course de plus de 70 mètres. Quatre minutes avant la pause, Baptiste Couilloud a donné l'avantage à son équipe, lançant par la même occasion le « festival Couilloud » (14-10). Au retour des vestiaires, Toby Arnold a aggravé le score après un surnombre bien négocié par son numéro neuf avant que celui-ci n'inscrive l'essai du bonus offensif à la 55eme minute (31-13). Oosthuizen, Cretin et Armitage, à la conclusion d'une percée de son demi de mêlée, ont terminé le travail de Lyon qui s'impose 52-18 et conserve la première place du Top 14. L'équipe d'Adrien Buononato stagne devant la zone rouge avant le match d'Agen dimanche.
La Section se fait surprendre par Montpellier
Les joueurs de Vern Cotter sont allés s'imposer 22-16 sur la pelouse de Pau samedi soir. Après quinze minutes de jeu, c'est Nemani Nadolo qui a ouvert le score dans cette partie en concluant sur son aile (5-0). Joe Tomane a ensuite doublé la mise après un beau mouvement avec son coéquipier fidjien, auteur d'un bel off-load, pour permettre au MHR de prendre le large (15-3). Montpellier a fait la loi en première période, ce qui n'était pas au goût de Simon Mannix. Les Palois ont encaissé un troisième essai de Louis Picamoles à la 55eme minute à la finition d'une combinaison payante sur une touche. Les Héraultais avaient le bonus offensif en poche et ne semblaient pas inquiétés mais Votu a servi Vatubua pour revenir au score. Le réveil palois a été trop tardif, les Béarnais s'inclinent 22-16 sur leur pelouse face au dauphin de Lyon en Top 14. La Section descend à la huitième position du championnat avant la confrontation entre Clermont et le Stade Français samedi soir.
Le Racing 92 et Bordeaux ont vu rouge
Les Franciliens ont remporté un match spectaculaire samedi soir contre l'Union Bordeaux Bègles (29-13). La partie avait bien commencé pour le Racing 92 avec un essai de Teddy Thomas après avoir effacé trois adversaires (7-3). Mais la 30eme minute de jeu a fait mal au club Ciel et Blanc. Un essai encaissé de Nans Ducuing et surtout un carton rouge écopé par Virimi Vakatawa après un dangereux plaquage cathédrale sur Dubié. A la mi-temps, le Racing perdait d'un point (8-7) mais l'entrée de Camille Chat a fait beaucoup de bien. L'essai de Mathieu Jalibert après la pause n'a pas changé grand-chose à l'envie du talonneur. A la suite d'un ballon porté, Chat a redonné l'avantage à son équipe avant d'inscrire un doublé à un quart d'heure de la fin. Avec l'essai d'Edwin Maka, le sort de la rencontre était scellé mais la tension, elle, est restée présente à Colombes. Carizza et Taofifenua ont écopé d'un carton rouge chacun pour en être venus aux mains (74eme) et Iribaren d'une expulsion temporaire pour une faute près de sa ligne d'en-but (78eme). Le Racing 92 s'impose malgré son infériorité numérique pendant soixante minutes et se retrouve septième du Top 14 juste derrière son adversaire du soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.