Top 14 (J8) : Clermont bat le Stade Français mais ne convainc pas

Top 14 (J8) : Clermont bat le Stade Français mais ne convainc pas©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 28 octobre 2017 à 22h59

Lors de la huitième journée de Top 14 Clermont s'est appuyé sur sa mêlée pour battre le Stade Français 33-10.

Le résumé
Les Auvergnats ont fait le travail samedi soir contre le Stade Français au stade Marcel-Michelin. Clermont a battu le club de la Capitale 33-10 grâce à ses avants qui ont été dominateurs. Alivereti Raka a bien lancé les Jaunards dès la treizième minute en inscrivant le premier essai de la rencontre. Après une chandelle de Morgan Parra, l'ailier de l'ASM a profité du rebond pour récupérer le ballon devant Julien Arias et foncer dans l'en-but (10-0). David Strettle s'est lui aussi illustré sans pouvoir franchir la ligne avant que les avants ne démontrent leur domination.
Slimani a été impérial en mêlée
La mêlée clermontoise a fait mal à son homologue parisienne, poussant les piliers du Stade Français à la faute à de nombreuses reprises. Guthro Steenkamp en a fait les frais à la 28eme minute en écopant d'un carton jaune. Mais l'ASM n'a pas réussi à concrétiser la supériorité de son pack par un essai. C'est Morgan Parra qui s'est illustré avant la pause en permettant à son équipe de mener 16-3 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, c'est le pilier gauche remplaçant du Stade Français qui a souffert face à Rabah Slimani. Siegfried Fisi'Ihoi a lui aussi reçu un carton jaune après une nouvelle mêlée insatisfaisante.
Le bonus échappe aux Clermontois
A la cinquantième minute, les avants auvergnats ont été récompensé par un essai de pénalité à la suite d'une nouvelle faute en mêlée du côté parisien (23-3). Mais les stadistes n'ont pas abdiqué comme l'a démontré Charles McLeod un peu après l'heure de jeu. Le demi de mêlée a marqué un essai de filou après s'être échappé d'un regroupement côté fermé (23-10). Malgré un dernier essai inscrit par Fritz Lee à trois minutes de la fin du match, Clermont ne réussit pas à empocher le bonus offensif. Les Jaunards s'imposent sans convaincre 33-10 et restent à la neuvième place du Top 14 avant de se déplacer à Montpellier la semaine prochaine. Le Stade Français, dixième, ira sur le terrain de Brive.

L'homme du match : Rabah Slimani (Clermont)
Comme un symbole l'ancien pilier parisien a réalisé une performance de haut niveau samedi soir. Rabah Slimani a fait mal à ses adversaires en mêlée, notamment à Guthro Steenkamp et Siegfried Fisi'Ihoi qui ont tous les deux écopé d'un carton jaune. Grâce à un pack conquérant à l'image de son pilier droit, Clermont à obtenu un essai de pénalité en seconde période à la suite d'une mêlée pour prendre une large avance au score.


 

 
6 commentaires - Top 14 (J8) : Clermont bat le Stade Français mais ne convainc pas
  • Trois défaites d'affilée pour le Stade Français...Après les nombreuses passes à l'adversaire maintenant une mêlée bousculée alors que les chroniqueurs y voyait la force du SF. Si jouer le plus souvent à 14 cela n'aide pas (merci l'arbitrage car certaines équipes auraient méritées d'avoir un joueur sorti pour les mêmes raisons dans les matchs précédents), difficile de se dire que ce Stade Français là mérite de demeurer en Top 14.

  • moi qui suis supporter de Paris,je suis un peu déçu de leur début de saison.Je ne comprend pas en premier que l'on aille chercher un pilier sud af',qui est un cheval de retour.Je suis sûr qu'en Fédérale,il y a des piliers bien meilleurs.

  • Chaque année, on constate que le champion de la saison passée a les plus grosses difficultès.
    Pour Clermont n'échappe pas à cette règle en Top 14 et il va leur falloir encore un peu de temps : Le pack est désormais parfaitement au point (après les errements du début de saison), la charnière qui restait le point fort est déstructurée par la blessure de Lopez (il faut un ouvreur en joker médical). Les lignes arrières sont encore trop brouillonnes mais le retour de Fofana va constituer, que ce soit avec Lamérat, Penaud ou Rougerie, une garantie de fuidité pour l'avenir.
    Reste qu'on va perdre notre armée d'internationaux pour de nombreux matchs puisque notre fédé est toujours aussi stupide avec ses doublons !.

    Complètement d'accord avec votre analyse , avec un bémol sur la touche .
    Le calendrier du Top 14 est le fait de la ligue qui connaissait les dates, et ne veut pas d'un top 12 qui serait une bonne formule , avec une Pro D2 réduite à 14 clubs .

    Tout à fait d'accord avec les doublons !! Par contre pas tout à fait d'accord avec le fait que sans Lopez, la ligne de 3/quart est destructuré ! un grand club comme Clermont doit prendre ses dispositions en début de saison pour pratiquement triplé le poste de 10 et que si il y a un blessé, le remplacement n'influe pas trop sur le jeu !! Je prend en exemple La Rochelle, dimanche dernier en Coupe d'Europe, qui perd sont ouvreur titulaire Lamb au bout de 15 minutes et qui fait passer Sinzelle en 10 qui n'est pas un ouvreur de métier, et il n'y a pas eu beaucoup d'influance sur leur jeu !! et en plus ils ont Brook James sur le banc !!! et dire que c'est comme cela depuis le début de saison !!!

  • moi j'aime pas ....le jaune !

    met du bleu .......

    Et moi pas les cons...

    Quel commentaire idiot.

    a part critiquer tu sais rien faire d autre Moulinas a raison sur toi

  • moi j'aime pas ....le jaune !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]